BFM Business

Rachat de TikTok par Microsoft: ce que ça changerait pour les utilisateurs français

L'application TikTok sur l'App Store d'iOS

L'application TikTok sur l'App Store d'iOS - BFMTV.COM

Le scénario d'une vente rapide des activités américaines de TikTok, probablement à Microsoft, est devenu le plus probable. Pour les utilisateurs français -et européens- ce rachat partiel pourrait avoir d’importantes conséquences.

Vers un démantèlement de TikTok? Alors que la plateforme, détenue par le chinois ByteDance est accusée d’espionnage par l’administration américaine -sans preuve pour le moment- Donald Trump s’est prononcé en faveur d’une interdiction pure et simple de l’application sur son sol. Depuis quelques heures, une solution semble se dessiner pour laisser les quelque 100 millions d’utilisateurs américains regarder les courtes vidéos musicales: un rachat de la partie américaine de TikTok par Microsoft, dans le but de s’assurer qu’une firme américaine soit en charge des données personnelles des utilisateurs.

Une entité isolée

Dans un communiqué de presse publié ce dimanche 2 août, Microsoft évoque une conversation entre Satya Nadella, le PDG de Microsoft, et Donald Trump, dans l’idée de mettre la main sur les activités américaines, mais aussi canadiennes, australiennes et néo-zélandaises de TikTok. Un choix qui engloberait quatre pays des “five eyes”, une alliance intégrant par ailleurs le Royaume-Uni pour mutualiser certains services de renseignements. Le rachat pourrait intervenir avant le 15 septembre prochain.

Pour les utilisateurs français -et européens- ce rachat partiel pourrait avoir d’importantes conséquences. Au même titre que la version chinoise de TikTok (baptisée Douyin) est inaccessible dans les pays occidentaux, la nouvelle entité américaine de TikTok serait de fait isolée, et réservée aux marchés définis par l’accord entre Microsoft et ByteDance.

Deux scénarios pourraient alors se dessiner: d’abord celui de deux univers cohabitant au sein d’une même application, permettant toutefois des interactions entre l’ensemble des utilisateurs. Ce qui pourrait cependant limiter l’intérêt d’un tel démantèlement dans l’optique d’isoler les données personnelles des internautes américains pour les laisser aux mains de Microsoft.

Plus d’abonnements aux comptes américains?

L’autre scénario, plus radical et plus probable, serait celui de la création d’une deuxième application (une troisième en comptant Douyin, la version chinoise de TikTok), uniquement accessible dans les pays concernés par le rachat de Microsoft. En Europe, l’application TikTok serait ainsi conservée à l’identique par l’entreprise chinoise ByteDance.

La principale conséquence serait l’impossibilité des utilisateurs américains de s’inscrire sur la version européenne et vice-versa. Dans cette configuration, les utilisateurs français de TikTok n’auraient alors plus accès aux comptes de leurs “tiktokeurs” américains préférés, ni à leurs vidéos.

L’offensive américaine contre TikTok fait suite à un autre combat, cette fois face à Huawei. Toujours suite à des accusations d’espionnage contre la firme chinoise, l’administration Trump prive depuis maintenant plus d’un an ses smartphones de tout partenariat avec les entreprises américaines, à commencer par Google. Ce qui rend les version françaises de ces mobiles difficilement utilisables pour les utilisateurs les moins aguerris.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech