BFM Tech

Les stars de TikTok se façonnent une carrière hors de l'application

Campagne de publicité pour la marque Morphe 2 avec les stars de TikTok Charli D'amelio et Dixie D'amelio

Campagne de publicité pour la marque Morphe 2 avec les stars de TikTok Charli D'amelio et Dixie D'amelio - Morphe 2

Trois des plus grosses stars de TikTok viennent de signer des contrats pour une campagne de publicité et pour un podcast. Une première pour ces jeunes femmes inconnues du grand public.

Elles sont suivies par des dizaines de millions de fans et pourtant, personne ne les connaît en dehors des utilisateurs de TikTok. Cela pourrait bientôt changer. Selon le média américain The Verge, trois des influenceuses les plus connues de TikTok viennent de signer leur premier contrat sans rapport avec le réseau social, leur assurant une visibilité bien plus large que sur l'application.

Charli D'Amelio est la personnalité la plus suivie sur TikTok avec 72,9 millions d'abonnés à seulement 16 ans. Elle et sa soeur Dixie (30,3 millions d'abonnés) ont été choisies pour incarner la nouvelle ligne de cosmétiques de la marque Morphe.

Quant à Addison Rae (51,6 millions d'abonnés), deuxième personne la plus suivie sur TikTok, elle a signé avec Spotify pour un podcast diffusé exclusivement sur la plateforme, qui sera présenté avec sa mère. Le montant de ces contrats n'est pas connu.

Pas si facile de gagner de l'argent sur TikTok

Si la majorité des personnalités les plus populaires sur TikTok sont américaines, une Française de 19 ans n'est pas loin dans le classement. Lea Elui, 12,2 millions d'abonnés au compteur, s'est fait connaître grâce à une danse du ventre devenue virale et à des chorégraphies.

Elle a récemment annoncé sur son compte Instagram être devenue ambassadrice de L'Oréal Paris. Elle l'est également pour la marque de bijoux APM Monaco, aux côtés d'autres influenceuses comme Caroline Receveur.

Gagner de l'argent sur TikTok s'avère moins facile que sur d'autres plateformes. Sur TikTok comme sur Instagram, les contenus ne sont pas monétisés. Tous les revenus générés par les publicités insérées entre les vidéos vont dans les poches de ByteDance, l'entreprise qui détient TikTok ainsi que son équivalent chinois, Douyin.

Une vidéo de danse visionnée des millions de fois ne rapportera rien à son créateur, à moins qu'il ne fasse la promotion d'un produit pour le compte d'une marque. S'ils sont plus rares que sur d'autres services, ces placements de produits se payent tout de même très cher: le magazine Rolling Stone rapportait que Charli D'Amelio pouvait toucher jusqu'à 40.000 dollars par contenu sponsorisé. Elle est également apparue dans une publicité pour du houmous diffusée pendant le Super Bowl.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech