BFM Business

Qui est Papacito, accusé par Jean-Luc Mélenchon d’avoir diffusé un “appel au meurtre”?

La vidéo publiée par Papacito ce 6 juin sur YouTube

La vidéo publiée par Papacito ce 6 juin sur YouTube - YouTube (Papacito)

Scénariste et youtubeur d’extrême-droite, Papacito a mis en ligne une vidéo mettant en scène des tirs sur un mannequin illustrant un électeur de Jean-Luc Mélenchon.

“Aujourd'hui, on va tester si le gauchisme est pare-balles”. Publiée ce 6 juin sur YouTube et supprimée par la plateforme ce 7 juin, une vidéo de près de vingt minutes montrait deux hommes tirant à l'arme à feu sur un mannequin représentant à leurs yeux un électeur La France Insoumise. La séquence a cumulé plus de 100.000 vues en 24 heures. Lors d'une conférence de presse, Jean-Luc Mélenchon a qualifié la vidéo "d'appel au meurtre".

Elle a été mise en ligne par Papacito (Ugo Gil Jimenez, de son vrai nom), militant royaliste d’extrême-droite, qui compte 103.000 abonnés sur la plateforme vidéo appartenant à Google. Il s’affiche aux côtés d’un autre youtubeur d’extrême-droite, spécialisé dans le maniement des armes, Code Reinho. Ce dernier affiche 288.000 abonnés.

Yoga et Bob Marley

“Le but de la vidéo n’est pas de vous engager à produire de la violence. Elle est purement expérimentale” préviennent les deux intervenants, non sans ironie. Les deux hommes placent ainsi de nombreux accessoires sur un mannequin désigné comme “électeur de gauche”, parmi lesquels des magazines sur le yoga ou Bob Marley, mais aussi des produits vegan.

En tirant à plusieurs reprises sur le mannequin affublé d’une casquette représentant des symboles communistes (dont la faucille et le marteau), Papacito et Code Reinho s’imaginent ainsi démontrer que les idées de gauche ne protègent pas contre les balles des terroristes.

Bibliographie de Papacito, sur le site de son éditeur Ring
Bibliographie de Papacito, sur le site de son éditeur Ring © BFMTV

Âgé de 35 ans, Papacito mène plusieurs activités. Il s’est notamment fait connaître par un blog puis des bandes-dessinées baptisées Les FDP de la mode, dont il signe le scénario aux côtés du dessinateur Marsault.

“Papacito + Marsault, c'est l'alliance de deux des plus gros méchants du net, qui mettent en commun leur absence de finesse et leur taux anormalement élevé de testostérone pour produire la bande dessinée la plus intolérante de la décennie” résume ainsi Ring, leur maison d’édition.

Figure du nationalisme

Parallèlement à ses prises de positions parfois qualifiées d’homophobes, sexistes ou racistes, Papacito s’allie sur YouTube à une autre figure de l’extrême-droite baptisée Le Raptor. Le compte de ce dernier est tenu par Ismaïl Ouslimani, 700.000 abonnés, qui cumule à ce jour près de 40 millions de vues. Son slogan: “L'actualité avec une bonne dose de haine”.

En 2018, Papacito et Le Raptor popularisent le hashtag #MonteUneEquipe, afin de regrouper des nationalistes partout dans l’Hexagone. Un projet que les deux hommes quitteront l’année suivante et qui se radicalisera par la suite sous le nom de Vengeance Patriote.

Comme le relatait le site StreetPress en mai 2020, ce groupuscule agrège environ 400 personnes en France, dont certains ne cachent pas leur fascination pour le nazisme.

Si la chaîne YouTube de Papacito cumule à ce jour deux millions de vues, l’homme s’illustre surtout dans de longs entretiens mis en ligne sur la chaîne de son éditeur, Ring. Ils cumulent à eux seuls près de 10 millions de vues.

Le militant est en revanche banni de Twitter depuis janvier 2021. Il comptait alors près de 75.000 abonnés. Sa page Facebook affiche quant à elle près de 45.000 abonnés.

Nouvelle communauté sur Instagram

Au cours des dernières semaines, Papacito s’est forgé une nouvelle communauté sur Instagram, où il est suivi par près de 65.000 personnes. Il a notamment utilisé la filiale de Facebook pour répondre à Jean-Luc Mélenchon ce 7 juin, mentionnant une recherche niveau “quatre étoiles”, faisant référence au célèbre jeu vidéo GTA V.

Capture d'écran du compte Instagram de Papacito
Capture d'écran du compte Instagram de Papacito © BFMTV

L’homme est toutefois régulièrement invité dans certains médias classés à droite comme Valeurs Actuelles ou Sud Radio, où il a été reçu à cinq reprises au cours des deux dernières années.

La vidéo ciblant les électeurs de Jean-Luc Mélenchon partage notamment le même sponsor que l’émission Bercoff dans tous ses états (animée par André Bercoff): la marque Terre de France. L’entreprise fabrique notamment des parfums, savons, vêtements ou objets de décoration, avec pour principale promesse de reverser l’ensemble des bénéfices à des associations d’agriculteurs, d’anciens militaires ou à des écoles rurales.

Papacito mettant en avant son sponsor, Terre de France
Papacito mettant en avant son sponsor, Terre de France © YouTube (Papacito)
“En chaque musulman, si on le stimule suffisamment, il y a les germes pour se livrer à un meurtre, s’attaquer à un Français qui n’est pas musulman” déclarait Papacito sur Sud Radio, deux jours après l’assassinat de Samuel Paty, comme le notait le magazine Capital fin mai.

Le militant faisait son retour sur la même antenne moins de deux mois plus tard pour la promotion de son dernier livre, baptisé “Expédition punitive”, qui figure parmi les meilleures ventes de bandes dessinées sur Amazon.

“En total désaccord avec la gauchisante convention de Genève, Expédition punitive désinfecte aux lance-flammes et missiles balistiques intercontinentaux le moindre recoin de l'Hexagone ravagé par le fléau du laxisme” peut-on notamment lire dans la description de cet ouvrage.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech