BFMTV

Mélenchon dénonce un "appel au meurtre" après la vidéo d'un YouTubeur d'extrême droite

Un YouTubeur dénommé "Papacito" a publié une vidéo intitulée "le gauchisme est-il pare balles?" dans laquelle il s'en prend avec armes à feu et arme blanche à un mannequin qui symboliserait un militant de gauche.

Dans un communiqué publié ce lundi sur son site internet, le leader de La France insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon a dénoncé "une ambiance morbide et violente (...) entretenue contre les Insoumis et contre (lui) nommément".

"Cette fois-ci, il s'agit carrément d'appel au meurtre. Je viens de le signaler à Pharos et au commandant militaire du palais Bourbon", ajoute le député des Bouches-du-Rhône.

"J’appelle les organisateurs de campagnes flétrissantes – militants politiques et médias – à mesurer leurs responsabilités dans ce contexte. Que fasse réfléchir la vision de l’extrait que je publie ici. Elle vient d’un gros compte d’extrême droite, influent sur YouTube. C’est celui de 'Papacito', promu comme étant celui d’un ami par Éric Zemmour il y a trois jours", écrit-il également, renvoyant vers un tweet du polémiste dans lequel il évoque "(son) ami Papacito".

"Soulevé de dégoût et d'effroi"

Peu après la mise en ligne de ce communiqué, Jean-Luc Mélenchon a pris la parole ce lundi à 15 heures dans une courte allocution, réitérant "l'alerte (qu'il voudrait) lancer après qu'un appel au meurtre a été lancé sur YouTube contre les électeurs insoumis".

"Qui que vous soyez, quelle que soit votre opinion politique à mon sujet, ou à celui des Insoumis, je suis certain qu'aucune, aucun d'entre vous, n'approuve une telle mise en scène et que plutôt, comme nous, vous êtes soulevé de dégoût et d'effroi. Je vous demande autant que vous le pourrez, de le faire savoir car c'est la meilleure protection dont nous puissions tous, puisque nous sommes visés indistinctement, bénéficier. Je nous place sous la protection de votre opinion", a également déclaré le parlementaire, dénonçant le "terrorisme intellectuel qui précède souvent le terrorisme physique".

Des images extrêmement violentes

Le bref communiqué de Jean-Luc Mélenchon était conclu d'un lien vers YouTube. Les images, longues de 59 secondes et extraites d'une vidéo d'un YouTubeur bien connu de la fachosphère, sont extrêmement violentes. Elles ont également été montrées lors de la prise de parole du leader insoumis. Isolées par L'Insoumission, une plateforme qui dépend de La France insoumise, elles mettent en scène ce YouTubeur dénommé Papacito et un autre individu.

Le montage commence ainsi: "Aujourd'hui, on va tester si le gauchisme est pare-balles. Vous savez qu'il y a 6% de personnes dans notre pays qui votent pour le parti de ****-*** Mélenchon".

Les deux hommes se tiennent de part et d'autre d'un mannequin et sont revêtus de treillis et accoutrements militaires. Le mannequin est affublé d'un tee-shirt orange sur lequel est notamment inscrit "Je suis communiste". Il porte une casquette estampillée d'un marteau et d'une faucille. À une anse de son sac à dos est rivé une sorte de pin's à l'effigie de Che Guevara.

Les deux hommes s'en prennent ensuite très violemment au mannequin à l'aide d'armes à feu puis d'une arme blanche.

La vidéo intégrale, intitulée "le gauchisme est-il pare balles?" et longue de près de 20 minutes, a été mise en ligne sur le compte YouTube de Papacito (auquel plus de 100.000 personnes sont abonnées) dimanche 6 juin.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV