Tech&Co
Tech

Présidentielle 2022: Jean-Luc Mélenchon ouvre un réseau social dédié à ses soutiens

Capture d'écran de la plateforme Action Populaire

Capture d'écran de la plateforme Action Populaire - La France insoumise

Le candidat de La France insoumise a lancé une nouvelle plateforme baptisée Action populaire, pour intensifier sa campagne en ligne.

Sur le Web, Jean-Luc Mélenchon multiplie les initiatives pour toucher le plus grand nombre d’électeurs. En parallèle de sa chaîne YouTube, particulièrement populaire avec près de 500.000 abonnés, le candidat La France insoumise pour la présidentielle de 2022 a récemment fait son arrivée sur Twitch (plateforme de jeu vidéo) et sur le réseau social TikTok. Il a désormais droit à son propre réseau social, baptisé Action populaire, qui prend la forme d’un site Web (sans application associée).

Pour les adhérents ou les parrains

D’après La France insoumise, Action populaire est un “réseau social d’action”, sur lequel les militants peuvent proposer des actions de soutien, se rencontrer au sein de leur quartier, université ou entreprise, ou encore “participer à des campagnes en ligne”.

“Comme sur n'importe quel réseau social, sur Action Populaire on peut personnaliser son profil, renseigner ses compétences, ses centres d'intérêt" explique l’équipe du candidat. Les soutiens de Jean-Luc Mélenchon pourront ainsi mobiliser différents talents selon les besoins de la campagne.

Capture d'écran de la plateforme Action Populaire
Capture d'écran de la plateforme Action Populaire © BFMTV

Pour s’inscrire sur le site, il faut néanmoins être adhérent à La France insoumise ou avoir parrainé la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Comme le confirme Jill Maud Royer, en charge de la plateforme, auprès de BFMTV, les adresses mail récoltées sur la plateforme de parrainage “Nous Sommes Pour!” sont en effet réutilisées pour activer son compte sur Action populaire.

Collaboration avec la CNIL

Jill Maud Royer précise toutefois qu’aucune utilisation de ces adresses mail n’est faite au sein du nouveau réseau social si l’internaute ne choisit pas d’activer son compte. La de la plateforme numérique France insoumise assure par ailleurs travailler avec la CNIL pour respecter au mieux la législation en matière de vie privée.

Cette collaboration fait suite à un recadrage de l’autorité administrative chargée de faire respecter la loi sur la protection des données personnelles, concernant la plateforme “Nous Sommes Pour!”. Mise en ligne début novembre afin que Jean-Luc Mélenchon recueille 150.000 soutiens, elle avait imposé à 120.000 d’entre eux de s’abonner par la même occasion à la lettre d’information du candidat.

Une pratique illicite, dans la mesure où le consentement de l’internaute (livrer son adresse mail) ne peut avoir qu’un seul objet (parrainer Jean-Luc Mélenchon) et non plusieurs finalités. Le site avait ensuite été modifié par les équipes de campagne de La France insoumise pour se mettre en conformité

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech