BFM Tech

Samsung va corriger une faille sur la reconnaissance des empreintes de son Galaxy S10

Le Samsung Galaxy S10

Le Samsung Galaxy S10 - BFMTV.COM

Une Britannique a pu contourner la sécurité de la fonction de reconnaissance par empreintes digitales de son Samsung Galaxy S10 en utilisant une protection d’écran.

Le conglomérat sud-coréen Samsung a annoncé jeudi la prochaine mise à jour des logiciels de son smartphone haut de gamme Galaxy S10 afin de corriger une faille du système de reconnaissance par empreintes digitales qui permettait le déblocage du téléphone par des tiers.

La faille a été dévoilée par une Britannique, propriétaire d'un S10, qui a expliqué en début de semaine au quotidien The Sun que son smartphone pouvait être débloqué par quelqu'un d'autre en utilisant simplement une protection d'écran pour détourner la reconnaissance d'empreinte. 

Des accès vulnérables

"Cela signifie que n'importe qui mettant la main sur mon téléphone peut y accéder et être en quelques secondes sur les applications bancaires pour transférer de l'argent", a-t-elle déclaré au quotidien.

Interrogé par l'AFP, le groupe sud-coréen a assuré qu'il allait très prochainement lancer une mise à jour rectificative afin de corriger le problème, sans pour autant être en mesure d'en préciser la cause. "Nous enquêtons sur ce problème et proposerons très prochainement une mise à jour du logiciel", a déclaré une porte-parole de Samsung.

Numéro un mondial sur le marché du smartphone, le groupe avait présenté son nouveau capteur comme étant "révolutionnaire". "Lorsque vous placez votre pouce sur l'écran, le capteur envoie une impulsion par ultrason pour détecter les reliefs en trois dimensions de votre empreinte rapidement et précisément afin de vous reconnaître", expliquait le groupe lors de la présentation de son appareil.

La banque en ligne sud-coréenne Kakaobank a demandé à ses utilisateurs de privilégier les mots de passe pour utiliser son application mobile en attendant le correctif.

Samsung n'a pas fait de commentaire concernant le sort du Galaxy Note 10, équipé du même capteur d'empreintes digitales que le Galaxy S10.

R.G avec AFP