BFM Tech

L'effroyable application avec laquelle Daesh veut embrigader les enfants

Des combattants de Daesh paradent en juillet 2014 dans la ville de Raqqa, en Syrie, après l'avoir prise. (Images de propagande)

Des combattants de Daesh paradent en juillet 2014 dans la ville de Raqqa, en Syrie, après l'avoir prise. (Images de propagande) - Welayat Raqa - AFP

L’Etat islamique a lancé une application Android pour enseigner l’alphabet arabe aux petits. Véritable outil de propagande, elle fait évidemment l'apologie de la violence et comporte des images d’armes très suggestives.

« A, B, C, D, E, F, G .. », la chanson de l’alphabet est un incontournable pour apprendre les lettres dans toutes les langues. Mais l’application développée par Daesh pour vulgariser l’alphabet arabe à destination des enfants est beaucoup moins charmante. Avec elle, les bambins apprennent l'orthographe avec des « P comme pistolet » et des « R comme roquette ». Cette horreur a été développée pour Android et distribuée via un canal de propagande de l'EI sur la messagerie chiffrée Telegram. C'est le site The Long War Journal qui l'a dénichée.

Elle répond au nom de Huroof (qui signifie alphabet en Arabe) et sa home page est évidemment surmontée d’un drapeau noir avec le symbole de l’organisation. Elle permet d’accéder à des Nasheed (de la poésie chantée) axées sur le djihad, ou à des jeux pour mémoriser l’alphabet avec des exemples de mots dont le champ lexical tourne autour du thème militaire. Et les illustrations sont à l'avenant, comme on peut le découvrir ci-dessous.

Les lettres illustrées par des noms d'armes.
Les lettres illustrées par des noms d'armes. © The Long War Journal

Daesh, qui a déjà signé plusieurs applications, cible pour la première fois ouvertement des enfants. Une stratégie qui va dans le sens des nombreuses vidéos montrant des enfants embrigadés en Syrie.

Amélie Charnay