BFM Tech

Jeff Bezos vs Elon Musk: la guerre des tweets

Jeff Bezos et Elon Musk s'affrontent par tweets interposés et l'intermédiaire de leurs sociétés respectives Blue Origin et Space X.

Jeff Bezos et Elon Musk s'affrontent par tweets interposés et l'intermédiaire de leurs sociétés respectives Blue Origin et Space X. - Manjunath Kiran / AFP; JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP.

Le patron de SpaceX n’a pas savouré longtemps le succès de sa société qui vient de récupérer le premier étage de son lanceur de satellites. Son rival Jeff Bezos a aussitôt trollé l’exploit sur Twitter.

Après de longs mois d’essais infructueux, SpaceX vient enfin de parvenir à faire décoller sa fusée Falcon 9 et à récupérer le premier étage du lanceur ce 22 décembre. Une prouesse que le patron de la société Elon Musk a annoncée crânement sur Twitter en lâchant "Welcome back, baby !"

L'enthousiasme a cependant vite été tempéré par Jeff Bezos. Patron d’Amazon mais aussi et surtout de la société rivale Blue Origin qui lance aussi des satellites, il a adressé des félicitations pleines d’épines à Elon Musk.

Tout est dit. Il y a d’abord ce “Welcome to the club !” qui rabaisse SpaceX et rappelle que Blue Origin a réussi le premier à récupérer sur Terre la fusée de sa sonde New Shepard le 23 novembre dernier.

Mais il y a surtout l'emploi de l'adjectif "suborbital". Selon Jeff Bezos, la fusée d'Elon Musk n'aurait donc pas atteint la vitesse de 8 km/seconde pour se hisser à 100 km au-dessus de la Terre et n'aurait donc pas réussi à effectuer un vol "orbital" comme cela était prévu. Une information qui n'a pas été confirmée par Space X.

Pointer du doigt ce détail permet à Bezos de se venger d'Elon Musk qui avait lui-même rabaissé le précédent exploit de Blue Origin le mois dernier sur Twitter :

Jugeant les piques de Bezos mesquines, des internautes n'ont pas manqué de répliquer sur Twitter, en rappelant par exemple que la taille du New Shepard était bien inférieure à celle de Falcon 9, ce qui rend sa propulsion beaucoup plus facile car elle requiert moins de puissance:

Et il est vrai que les deux projets n'ont rien de comparables. La fusée d'Elon Musk va plus vite, plus haut et a pour mission en prime de mettre des satellites sur orbite, ce qu'elle a fait avec succès ce 22 décembre.

Mais on attend avec impatience la suite des affrontements d'Elon Musk et Jeff Bezos qui n'ont pas fini de rivaliser sur ce terrain.

AC