BFM Business

iPhone: Apple dévoile iOS 15, avec des nouveautés majeures pour FaceTime

Capture d'écran d'iOS 15

Capture d'écran d'iOS 15 - Apple

A l’occasion de la WWDC, sa conférence dédiée aux développeurs, Apple a annoncé les nouveautés d’iOS 15, son système d’exploitation mobile. Il sera déployé à la rentrée prochaine.

Le fabricant de l’iPhone n’a pas fait exception à ses habitudes, ce 7 juin 2021. Apple a profité de l’ouverture de la WWDC, son grand rendez-vous annuel avec les développeurs, pour dévoiler la nouvelle version d’iOS. La marque a ainsi annoncé iOS 15, le système d’exploitation de l’iPhone qui sera déployé au début de l’automne prochain, accompagnant la sortie des probables iPhone 13. Après un an et demi de pandémie et de confinements à répétition, Apple met logiquement l’accent sur la communication à distance.

FaceTime se professionnalise

Pour mieux rivaliser avec Zoom, Skype ou Google Meet, Apple a repensé FaceTime, son outil d’appels audio et vidéo par Internet chiffré de bout en bout. Ses équipes ont notamment retravaillé la partie sonore de l’application: les voix sont réorganisées dans l’espace selon l’affichage des participants à l’écran, afin d’avoir l’impression de se trouver dans une pièce commune. Le tout en isolant toujours mieux les voix des bruits environnants, promet l’entreprise.

Apple offre davantage de latitude à ses clients dans l’organisation d’une visioconférence. Les participants peuvent être affichés dans des carrés de même taille, avec un simple contour blanc autour de celui ou celle qui prend la parole. Autre nouveauté esthétique et/ou protectrice de la vie privée: la possibilité d’appliquer un flou d’arrière-plan, comme avec mode portrait de l’appareil photo de l’iPhone.

Capture d'écran de l'interface d'iOS 15
Capture d'écran de l'interface d'iOS 15 © Apple

La volonté d’Apple de professionnaliser les usages de FaceTime est explicite. Avec iOS 15, les utilisateurs peuvent désormais créer des liens pour partager l’accès à une visioconférence, comme c’est le cas sur Zoom ou Google Meet. Des liens qui permettront aux utilisateurs de smartphones Android ou d’un ordinateur sous Windows d’accéder à FaceTime. Une première.

Apple n’oublie pas les usages personnels de FaceTime avec des fonctions permettant de jouer une playlist commune en tant que fond sonore d’une visioconférence. L’application pourra aussi être utilisée pour regarder une vidéo, voire un film complet - notamment sur une Apple TV - de façon simultanée, en le projetant sur l’écran des participants d’une conversation.

Capture d'écran de l'interface d'iOS 15
Capture d'écran de l'interface d'iOS 15 © Apple

L’application iMessage évolue également dans sa présentation, notamment pour afficher une série de photos envoyées par l’un de ses proches. Plusieurs possibilités s’offrent à l’utilisateur, à commencer par un carrousel pour faire défiler différents clichés camouflés les uns derrières les autres. Il est enfin possible d’épingler un message pour le consulter plus tard.

Rester concentré

Face à la multiplication des écrans et des sollicitations, Apple entend aider ses clients à se concentrer. D’abord en réorganisant les notifications, plus simples à reconnaître et associées à des visuels de plus grande taille. L’iPhone peut par ailleurs afficher un sommaire des notifications les plus importantes à différents moments de la journée.

Pour limiter au maximum les distractions, iOS 15 propose une configuration plus avancée du mode “Ne pas déranger”. Il est par exemple possible d’indiquer à ses contacts iMessage que l’on est indisponible.

Avec la même idée, Apple lance un mode baptisé “Concentration” laissant l’utilisateur n’activer que le notifications liées à une série d’applications prédéfinies. Par exemple les applications professionnelles, pour ne pas se laisser perturber par des alertes personnelles ou de loisirs durant une journée de travail.

Capture d'écran de l'interface d'iOS 15
Capture d'écran de l'interface d'iOS 15 © Apple

Données de santé en famile

Apple veut faciliter l’usage d’iCloud, notamment lorsqu’il s’agit de la conservation ou la transmission des données. Sous iOS 15, les utilisateurs peuvent désigner une personne de confiance qui recevra un code en cas de perte de mot de passe. Il est désormais possible de désigner un tiers pour lui offrir un accès à tout ou partie de ses données en cas de décès.

L'application Santé va aussi faire l'objet d'un nouveau type de partage: les utilisateurs pourront laisser leurs proches accéder en temps réel à tout ou partie de leurs données de santé, par exemple les informations enregistrées par une Apple Watch.

"Vous avez en main les données de santé que vous voulez partager et quelle application peut y avoir accès. [...] Qu'il s'agisse des informations liées à votre rythme cardiaque ou, pour les femmes, aux cycles menstruels, vos données sont chiffrées et uniquement accessibles lorsque votre appareil est verrouillé par votre mot de passe, Touch ID ou Face ID" rappelle Jane Horvath, en charge de la vie privée chez Apple, à BFMTV.

Dans la foulée de ses nouvelles options de protection de la vie privée sous iOS 14, Apple va proposer (gratuitement) un service baptisé iCloud+, permettant de chiffrer l’intégralité de son trafic internet. Une fonction chargée de générer des emails aléatoires liés à sa véritable adresse mail, pour éviter de communiquer cette dernière, sera proposée.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech