BFM Business

Doctolib lance une fonction pour se faire vacciner en 24 heures

La plateforme de réservation de rendez-vous médicaux va déployer une fonction dédiée aux Français qui sont les plus préssés de recevoir une dose.

En plus de trier les rendez-vous en fonction de leur localisation, Doctolib va créer un accès spécifique pour les Français désirant se faire vacciner dès le lendemain, quitte à s'éloigner de leur zone d'habitation.

Au cours d'un entretien avec plusieurs médias dont BFMTV, Doctolib annonce que la prise de rendez-vous sous 24 heures sera disponible à partir de ce mercredi 12 mai, date à laquelle la vaccination sans limite d'âge sera ouverte au Français s'ils trouvent un rendez-vous pour le lendemain.

"Tous les Français adultes pourront se rendre sur Doctolib pour prendre rendez-vous pour le lendemain. Cela sera très simple. Tous les moyens sont bons pour accélérer la campagne et cela représentera des milliers de rendez-vous. En France, une cinquantaine de centres ont des disponibilités sous 24 heures. Au total, environ 20.000 rendez-vous sont pris d'un jour sur l'autre" précise Stanislas Niox-Château, cofondateur et PDG de Doctolib.
Délais des rendez-vous pris sur Doctolib
Délais des rendez-vous pris sur Doctolib © Doctolib

Selon les statistiques disponibles sur le site de Doctolib, 26.000 rendez-vous sous moins de 24 heures ont été pris le 3 mai dernier. Ce qui représente près de 8% de l'ensemble des prises de rendez-vous enregistrées sur la plateforme.

D'après ces mêmes données, environ 18% des rendez-vous correspondaient à une échéance d'un à trois jours et 22% à une échéace de quatre jours à une semaine. Au total, environ la moitié des rendez-vous sont pris sous une semaine. Pour l'autre moitié, l'échéance s'étale sur deux à trois semaines.

D'autres plateformes permettent de synthétiser l'ensemble des rendez-vous disponibles en ligne (chez Doctolib, Maiia ou KelDoc), à l'image de "Vite Ma Dose !" qui affiche toutes les possibilités en fonction de son département, ou de sa ville, sur toute la France.

Depuis ce 6 mai, la vaccination s'est largement élargie, avec une ouverture pour les plus de 16 ans avec de lourdes comorbidités, ainsi qu'à tous les Français majeurs touchés par certaines maladies chroniques (depuis le 1er mai) comme de l'hypertension, du diabète, un cancer ou encore une insuffisance rénale.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech