BFM Business

Depuis son lancement, l'application TousAntiCovid a alerté 100.000 cas contacts

Une femme regarde son application "TousAntiCovid" téléchargée sur son téléphone portable à Rennes, le 22 octobre 2020

Une femme regarde son application "TousAntiCovid" téléchargée sur son téléphone portable à Rennes, le 22 octobre 2020 - DAMIEN MEYER © 2019 AFP

L’application, téléchargée plus de 13 millions de fois, franchit un cap symbolique avec plus de 100.000 cas contacts alertés. Elle devrait s’enrichir de nouvelles fonctions au cours des prochaines semaines.

Plus de 100.000 alertes ont désormais été envoyées par l’application de traçage numérique TousAntiCovid, se réjouit le secrétaire d'État chargé du Numérique Cédric ce 10 mars. Un seuil symbolique, tandis que le nombre de téléchargements de l’application va atteindre les 13,5 millions, pour un total de 175.000 cas déclarés dans l’application.

Pour rappel, l’application utilise le bluetooth du mobile pour détecter les smartphones à proximité. Elle enregistre une liste d’identifiants numériques - anonymes - afin de recevoir une notification si le possesseur d’un appareil détecté au cours des derniers jours s’inscrit par la suite comme positif au Covid-19.

4,5% des cas déclarés dans TousAntiCovid

Si 20% de la population française a désormais téléchargé TousAntiCovid, les 175.000 cas déclarés ne correspondent qu’à 4,5% des quelque 3,9 millions de cas de Covid recensés à ce jour (ou 4,6% en retranchant les 150.000 cas détectés avant le 2 juin 2020 et le lancement de StopCovid, première version de TousAntiCovid).

Ces chiffres peuvent être comparés à ceux de l’application britannique, qui aurait permis d’éviter 600.000 infections selon une étude de l'Institut Alan Turing et de l'université d'Oxford. Téléchargée plus de 21 millions de fois (30% de la population britannique), elle a envoyé quelque 1,7 million de notifications.

Au total, 8% des Britanniques ayant téléchargé l’application ont donc été avertis, contre 0,7% des utilisateurs français, pour un total de cas détectés de Covid-19 légèrement supérieur à celui de la France (4,2 millions depuis le début de l’épidémie).

Plusieurs différences pourraient expliquer cet écart: d’une part la plus faible propension des Français à se déclarer positif dans TousAntiCovid une fois leur résultat de test positif reçu, d’autre part une moindre efficacité de la détection par bluetooth.

Nouvelles options à venir

A la différence du gouvernement français, les autorités britanniques ont opté pour une solution clé en main fournie par Apple et Google, afin d’assurer un fonctionnement optimal sur iOS et Android, leurs systèmes d’exploitation respectifs, et une interopérabilité en Europe. La France avait opté pour un protocole conçu par des équipes indépendantes des deux géants américains, privilégiant une solution souveraine.

La popularité de TousAntiCovid, qui a vu ses téléchargements bondir au début de l’hiver, est liée à l’intégration de fonctions complémentaires au traçage numérique par bluetooth. Elle propose notamment un générateur d’attestation de déplacement, utile lors de confinements ou de couvre-feux.

TousAntiCovid devrait prochainement intégrer un nouvel outil de traçage, cette fois par le biais de QR Code. En tant que solution complémentaire aux carnets de rappels, ils devraient être affichés à l’entrée des bars, restaurants et salles de sport lors de leur réouverture.

Le but étant d’envoyer une alerte à tous les utilisateurs ayant scanné le même QR Code au même moment si l’un d’entre eux se révèle positif au Covid-19. Un mode de traçage visant plus large, qui pourrait faire croître le nombre de notifications.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech