BFM Business

Parcoursup: l’appli mobile fait-elle disparaître les vœux des élèves?

-

- - BFM Tech

Pour éviter tout problème, l’Académie de Versailles appelle à ne plus utiliser l’application Parcoursup.

Après la déception de certains lycéens au sujet de la sélection des élèves et sur le fonctionnement de Parcoursup, le ministère de l'Enseignement supérieur reçoit un nouveau type de plaintes. D’après Marianne, le système mis en place par le gouvernement pour orienter les futurs étudiants souffre d’une application mobile parfois capricieuse. Le cas d’une lycéenne ayant vu la validation de l’un de ses vœux - après avoir été acceptée par l’établissement - est notamment rapporté.

Des boutons trop petits

"Il ne faut surtout pas valider les vœux sur l'application mobile", explique l’Académie de Versailles à Marianne, qui affirme que des consignes ont largement été diffusées en ce sens. D’après l’Académie, la désillusion de certains n’est pas liée à un bug mais à “des boutons trop petits” qui risquent de provoquer “une fausse manipulation”. La recommandation est donc de se servir de l’application Parcoursup pour consulter ses vœux, mais pas des autres fonctions proposées.

Contacté par BFM Tech, le ministère de l'Enseignement supérieur confirme que seul le design de l’application peut être mis en cause. “Après les remontées de plusieurs cas, des analyses ont été effectuées sur l’application. Aucun problème technique n’a été détecté. S’il y a une incompréhension, c’est au niveau de l’interface”, explique le ministère. Les “disparitions” de vœux seraient donc liées à des mauvaises manipulations de la part des élèves, par exemple un oubli de validation.

Seulement une quinzaine de cas

Toujours auprès de BFM Tech, le ministère souligne le caractère exceptionnel des problèmes rapportés par Marianne. “Parmi les 600.000 candidats ayant reçu une proposition, plus de 87.000 ont confirmé leur choix sur mobile. Parmi eux, une quinzaine de cas problématiques ont été remontés”, explique-t-on.

A la différence de l’Académie de Versailles, le ministère de l'Enseignement supérieur ne déconseille pas d’utiliser l’application Parcoursup pour valider ses vœux, mais estime qu’un accès par un ordinateur reste “plus confortable”. Malgré la faible prévalence de ces cas à problème, l’application ne fait pas l’unanimité. A ce jour, elle obtient une note moyenne de 1,5/5 sur l’App Store, sur une base de 1500 avis envoyés. Sur Google Play, elle recueille la note à peine supérieure de 2/5 (pour près de 1300 avis déposés). 

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech