BFM Business

Armes à feu: Facebook élargit la liste des publicités interdites aux mineurs

Facebook

Facebook - Sous licence Creative Commons CC0

Sur Facebook, les mineurs ne verront plus de publicité pour des accessoires pour armes à feu à compter du 21 juin. La mise en avant d'annonces pour la vente d'armes est déjà interdite.

Depuis le 1er janvier, 29 personnes ont été tuées lors de 16 attaques dans des écoles américaines. La tuerie de Parkland le 14 février a fait 17 morts et celle de Santa Fe, le 18 mai, a provoqué la mort de 10 personnes. Toutes ont toutes deux été perpétrées par des adolescents.

Dans ce contexte, Facebook annonce que les publicités pour des accessoires d’armes ne seront plus visibles des mineurs. Faire la promotion de la vente d’armes est déjà interdit sur le réseau social. Mais les annonceurs peuvent mettre en avant des produits relatifs aux armes à feu. Comme des vêtements de protection (gilet pare-balles) ou des accessoires (support pour lampe de poche pour éclairer sa cible).

Ces publicités ne seront pas bannies du réseau social mais restreintes à un public âgé de 18 ans et plus à compter du 21 juin. La politique appliquée par Facebook pour la mise en avant de contenu relatif aux armes est complexe. Il est par exemple possible de faire la publicité de blogs ou groupes rassemblant les personnes intéressées par les produits liés aux armes, "tant que le service ne conduit pas à la vente de ces produits". Et ce, sans restriction d’âge. Les réclames relatives aux accessoires pour ranger son arme (holster) sont autorisées pour les majeurs. Par contre, il est strictement interdit de faire la publicité de silencieux.

Politique Facebook pour la publicité de produits relatifs aux armes à feu
Politique Facebook pour la publicité de produits relatifs aux armes à feu © DR
https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech