Tech&Co
Tech

ChatGPT surpasserait de nombreux étudiants à un examen d'une grande école américaine

Un professeur de la prestigieuse université américaine de Wharton a fait passer au chatbot un examen: il aurait obtenu une note tout à fait acceptable.

ChatGPT continue de donner des noeuds aux cerveaux des professeurs du monde entier. Dernier coup de semonce en date, le test effectué par un enseignant de la prestigieuse université de Wharton, aux Etats-Unis.

Christian Terwiesch a soumis le chatbot d’OpenAI à un examen de son cours de management des opérations qui fait partie du cursus MBA, parmi les plus réputés du monde. Résultat: des notes de B- à B, soit de 10,5 à 12 sur 20 pour l’équivalent français.

Une note très solide pour le niveau attendu et qui surpasse d’ailleurs de nombreux étudiants. "Toute notre démarche dans le domaine de l'éducation est mise au défi par cela, et cela ne fera que devenir encore plus difficile. Il est temps d’y repenser de fond en comble" s’alarme Christian Terwiesch dans une note universitaire.

A la ramasse pour les maths

La semaine dernière, ChatGPT avait déjà obtenu la note minimale pour obtenir le United States Medical Licensing Examination (USMLE), l’examen final en trois parties qui permet d’exercer la médecine aux Etats-Unis.

Mais ces prouesses ne doivent pas masquer les difficultés de ChatGPT sur de nombreuses matières, notamment les maths. "J'ai été bluffé par la beauté de la formulation - concision, choix des mots, structure. C'était absolument génial", a déclaré Christian Terwiesch au Financial Times. "Mais les maths, c’était horrible. Le langage et l'intuition sont bons, mais il s’est même trompé sur les mathématiques relativement simples du collège."

Reste que ChatGPT a une force: sa capacité à s’améliorer, ce qui le rendra bien plus efficace dans l’avenir, à mesure qu’il apprend de ses erreurs.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business