BFM Marseille

Transports réduits à cause du Covid: la mairie de Marseille accuse la RTM de "mettre en danger la santé des Marseillais"

Alors que les transports marseillais sont passés en horaires allégés en raison d'un manque de personnel, l'adjointe à la mairie chargée des mobilités dénonce une situation qui entraîne une forte concentration de personnes.

La mairie de Marseille charge la RTM (Régie des transports métropolitains) et la Métropole sur les nouveaux horaires des transports en commun. Depuis ce lundi, le réseau marseillais est passé en "horaires verts", habituellement réservés aux vacances scolaires, en raison d'un manque de personnel dû au Covid-19.

Désormais, les métros, les tramways et un certain nombre de lignes de bus ont une fréquence de passage moins importante qu'à l'ordinaire.

"Une promiscuité plus grande dans les transports"

La Ville de Marseille, par l'intermédiaire de l'adjointe (PS) chargée des mobilités Audrey Gatian, dénonce la réduction de l'offre de transports, qu'elle estime dangereuse, pour les usagers alors que la propagation du Covid-19 dans les Bouches-du-Rhône est actuellement conséquente.

"On voit qu'il y a énormément de monde dans les bus, dans les métros, dans les trams. Les horaires verts, ces horaires de vacances, provoquent une promiscuité plus grande dans les transports en commun et mettent en danger la santé des Marseillaises et des Marseillais", s'insurge Audrey Gatian sur BFM Marseille.

Selon l'adjointe au maire, les nouveaux horaires, qui concernent également la ville d'Aix-en-Provence, ont rallongé les temps d'attente des usagers souhaitant prendre les transports en commun.

"On a une offre de transports qui se dégrade encore, elle n'était déjà pas exceptionnelle et là, on est sur une dégradation assez continue", avertit l'élue marseillaise.

Des absences de chauffeurs en raison du Covid-19

Face à ces critiques, la Métropole d'Aix-Marseille, chargée de la gestion des transports, soutient "qu'il s'agit d'une décision d'exploitation qui ne dépend pas d'une décision particulière de la Métropole". Elle affirme par ailleurs, que le renforcement récent du télétravail en raison de la situation sanitaire a diminué le nombre de personnes présentes dans les transports marseillais chaque matin.

Elle rappelle également que l'adaptation des horaires est justifiée par une absence importante de conducteurs et de chauffeurs, touchés par le Covid-19 ou déclarés comme cas contacts.

L'adjointe au maire Audrey Gatian estime toutefois, que la RTM pourrait "s'organiser" pour combler ces absences.

"On est à la 5e vague du Covid-19, je ne sais pas combien de vagues il va falloir attendre pour justement anticiper ces problématiques-là et permettre aux Marseillaises et Marseillais de se déplacer correctement", fustige l'élue déléguée aux mobilités et à la politique de la ville.

Actuellement, le passage en horaires verts concerne sur le réseau métropolitain les deux lignes de métro M1 et M2, les trois lignes de tramways T1, T2 t T3 ainsi que de nombreuses lignes de bus: T1A-T1B-B3A-B3B-6-22/22S-38-40-41-42/42T-46/46S-48/48T-53-54-55-61-72-80-81-83.

Gauthier Hartmann