BFM Lyon
Lyon

Rhône: pour renouveler leurs passeports, ils viennent passer la nuit devant la mairie de Vaugneray

La mairie de Vaugneray dans le Rhône propose des créneaux de renouvellement de passeport et carte d'identité sans rendez-vous. Avec l'allongement des délais dans le département, certains sont prêts à faire la queue durant six heures, quitte à passer une partie de la nuit sur place.

Il vaut mieux arriver tôt, voire très tôt à Vaugneray dans le Rhône pour essayer de faire sa demande de carte d'identité ou de passeport. Sur les 55 communes du département équipées d'une station biométrique pour fabriquer les papiers, Vaugneray est la seule du département qui propose des créneaux sans rendez-vous, le mardi et le jeudi matin.

Les délais s'allongent, il faut compter en moyenne trois mois dans le Rhône pour obtenir un rendez-vous. Beaucoup de mairies font face à un afflux de demandes, en raison de la fin de la pandémie et de la réouverture des frontières. Alors nombres d'habitants préfèrent faire la queue, quitte à écourter leur nuit.

"J'ai fini ma nuit devant la porte"

Car la file d'attente ne cesse de s'agrandir. Sur les marches de la mairie, ce jour-là, Stan est arrive à 2 heures du matin.

"Je suis venu aussi tôt car la semaine dernière je suis venu à 6 heures et on m'a fait comprendre que tout se jouait à 4 heures", raconte à BFM Lyon cet habitant Tassin-la-Demi-Lune, à une dizaine de kilomètres de Vaugneray.

Le jeune homme s'est équipé en conséquence, "je suis venu avec des gants et un matelas et j'ai fini ma nuit devant la porte".

Chacun s'occupe en attendant l'ouverture des bureaux, avec de la lecture, des jeux de cartes ou un petit-dejeuner. Caterine, une couverture sur les jambes se charge de suivre la file, "j'ai découpé des petits papiers pour les distribuer pour que ça fasse l'ordre d'arriver de tout le monde. Cela permet de se lever, d'aller à la boulangerie sans perdre sa place", sourit-elle.

Seulement 25 places sont disponibles

A 8h30, c'est l'ouverture des portes de la mairie. Une agente municipale distribue à son tour les tickets d'attentes, précieux sésame pour avoir un créneaux et faire sa demande de passeport ou carte d'identité. Mais il y a seulement 25 places disponibles chaque matin.

Le maire de la ville, Daniel Jullien n'avait jamais vu de telles files d'attentes. "Cela démontre un dysfonctionnement du système", admet l'élu.

Pour lui, la solution pour éviter cette longue attente aux aurores est toute trouvée: "Il faudrait qu'il y ait plus de communes qui acceptent ces plages sans rendez-vous, cela se répartirait sur le territoire. On a du personnel qui fait l'effort d'accepter toutes ces personnes, on doit pouvoir trouver cette même motivation dans les autres mairie."

Par P.B.