BFM Lyon

Prise de rendez-vous, public concerné… tout ce qu'il faut savoir sur le centre de vaccination de Gerland

Le Palais des sports assure depuis ce jeudi une double mission: permettre à ceux qui le désirent de se faire dépister au Covid-19 et administrer le vaccin à 400 personnes par jour.

Jour J. Le centre de vaccination de Gerland, à Lyon, a ouvert ses portes ce jeudi à 8h30. Le Palais des sports accueillait jusqu'ici les personnes souhaitant réaliser un dépistage au Covid-19, il remplira désormais une double fonction, en assurant aussi la vaccination des publics prioritaires.

>Qui peut venir se faire vacciner?

A partir de ce jeudi, le Palais des sports accueille les professionnels de santé, y compris les professionnels libéraux, les personnels de santé intervenant auprès des personnes vulnérables, les pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans. En-dessous de 50 ans, toutes ces catégories de personnes sont aussi éligibles à une vaccination à Gerland s'ils présentent un risque de forme grave de Covid-19.

A partir de vendredi, la vaccination au Palais des sports sera aussi possible pour les personnes de plus de 75 ans vivant à domicile. Les vaccinations à Gerland ne sont possibles que sur rendez-vous.

>Comment prendre rendez-vous?

La prise de rendez-vous se fait via la plateforme Doctolib. Différents horaires sont proposés du lundi au samedi, de 8h30 à 20h, pour la première et la deuxième injection du vaccin Pfizer/BioNTech.

Il est toutefois demandé aux futurs vaccinés de ne pas fixer le deuxième rendez-vous avant la première injection.

Le jour du rendez-vous, les futurs vaccinés doivent se présenter à l'heure avec une carte vitale ainsi qu'un document attestant leur éligibilité à la vaccination: une pièce d'identité pour justifier de son âge par exemple ou une carte professionnelle pour les soignants. Les personnes qui s'inscriraient sans remplir les conditions ne seront pas vaccinées.

>Quel objectif?

Le centre de vaccination du Palais des sport affiche l'objectif de vacciner 400 personnes par jour.

À l'échelle de la région, l'ARS assure qu'elle aura déployé au 18 janvier près de 80 sites. D'autres centres verront le jour d'ici la fin du mois de manière à remplir l'objectif d'un site pour 100.000 habitants, est-il précisé sur son site internet.

>Et pour le dépistage?

Depuis l'automne, le Palais des sports de Gerland avait été transformé en centre de dépistage géant. Cette activité va se poursuivre, en plus de la vaccination.

Pour le Pr Frédéric Laurent, responsable du centre de dépistage de Gerland, "sans vaccination, on ne sortira pas de ces phases de confinement-déconfinement". Mais alors que "tout le monde est focalisé sur la vaccination", le soignant estime au micro de BFM Lyon que "la politique de dépister, tracer, isoler" doit rester "quelque chose d'extrêmement important, comme les gestes barrières".

Clémence Delarbre avec Florian Bouhot