BFM Lyon

Lyon: un plan pour renforcer la sécurité dans les transports en commun

Au total, une trentaine de mesures ont été présentées lundi, dont le déploiement de la vidéosurveillance en temps réel dans les rames de métro.

Un nouveau plan pour renforcer la sécurité dans les bus, métros et tramways à Lyon. La 3e édition de la stratégie territoriale de sécurité et de prévention a été signée lundi au Sytral en présence du préfet et de maires de plusieurs communes.

Ce plan prévoit en tout 32 mesures, dont "25 nouvelles actions", réparties autour de quatre axes: agir plus tôt et aller plus loin dans la prévention auprès des jeunes, aller vers les personnes vulnérables pour mieux les protéger, s’appuyer sur la population, nouvel acteur de prévention de la délinquance et créer une gouvernance rénovée et efficace.

Vidéosurveillance en temps réel

Parmi les mesures fortes présentées lundi, le Sytral prévoit le déploiement de la vidéosurveillance en temps réel dans l'ensemble du réseau de métro. "Après le déploiement de près de 600 caméras sur la ligne D (...) à l'horizon 2024, ce sont près de 1600 caméras qui équiperont l'ensemble des rames" des lignes A et B, explique l'organisme dans un communiqué.

La nouvelle stratégie prévoit aussi la possibilité pour les voyageurs et usagers du réseau de transport en commun de pouvoir signaler directement, depuis l'application TCL ou le site, les agressions ou des faits de harcèlement sexiste. Le système permet aussi de joindre une photo et une description de la scène.

Baisse de l'insécurité

Outre ces nouvelles mesures, le plan de sécurité prévoit aussi de s'appuyer des actions déjà mises en place. La descente à la demande après 22 heures dans les bus de nuit est ainsi conservée.

Selon le Sytral, le réseau TCL a connu en 2019 une baisse de 10% des atteintes aux personnes par rapport à 2018. "L'insécurité se maintient dans des proportions acceptables comparitivement au 1,9 million de voyages quotidiens", explique le syndicat mixte.

"Le réseau connaît par ailleurs 0.32 atteintes/million de voyages contre 1.1 pour les Métropoles de plus de 250 000 habitants", constate le Sytral, qui rappelle investir chaque année plus de 26 millions d'euros pour la sécurité des voyageurs et des agents.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions