BFM Lyon
Lyon

Lyon: le foie gras banni des réceptions officielles à la mairie

La municipalité écologiste de Lyon a décidé de bannir le fois gras lors des réceptions officielles, au nom du bien-être animal. D'autres villes comme Grenoble, Strasbourg et Villeurbanne avaient déjà fait ce choix.

Plus de fois gras dans les réceptions officielles de la ville de Lyon. La municipalité écologiste a décidé d'interdire sa présence dans tous les événements et réceptions officielles organisés par la Ville de Lyon.

Contactée par Lyon Capitale, la mairie estime que ce produit est en opposition avec "le bien-être animal''. La Ville souhaiterait également "élargir le dialogue autour de ces questions, afin que son initiative puisse être suivie dans les restaurants pour limiter au maximum le service du foie gras, voire l'arrêter".

Une décision identique à Grenoble, Strasbourg, et Villeurbanne

Une décision identique avait déjà été prise à Strasbourg et à Grenoble, des villes dirigées également par des écologistes. La municipalité socialiste de Villeurbanne avait aussi fait ce choix.

La maire EELV de Strasbourg Jeanne Barseghian avait expliqué en novembre dernier que cette interdiction avait été mise en place dès son entrée en fonction.

"Le service du Protocole de la mairie strasbourgeoise (...) veille particulièrement au respect de cette démarche en adéquation avec notre politique du bien-être animal", a t-elle expliqué dans un document consulté par l'AFP.

L'élue alsacienne avait aussi affirmé être attentive à la suppression progressive de l'élevage en cage des animaux d'ici 2027 dans l'Union européenne, étudiée par le Parlement Européen.

Les partisans de cette interdiction considèrent que la pratique du gavage constitue de la maltraitance animale.

"Un acharnement envers la filière"

Mais le choix de ces municipalités ne fait pas l'unanimité parmi les professionnels du secteur. Céline Artigue, productrice de canards à Anse dans le Rhône, se dit "abasourdie" par cette décision. "C'est quelque part un acharnement envers cette filière agricole", estime-t-elle auprès de BFM Lyon.

La productrice considère qu'il n'y a pas de souffrance animale lorque la production de foie gras n'est pas industrielle. Elle regrette que la profession n'a pas été consultée auparavant par l'édile de Lyon Grégory Doucet.

"J'aurais préféré qu'il vienne nous voir, nous rencontrer, qu'on lui fasse une démonstration qu'on lui montre comment on fait", explique-t-elle à BFM Lyon.

Le prédécesseur de Grégory Doucet, à la mairie, Gérard Collomb a lui aussi tancé cette décision sur son compte Twitter.

"Après la quasi suppression de la viande dans les menus des cantines scolaires, c'est au tour du foie gras d'être interdit de l'Hôtel de ville avec le conseil donné aux restaurateurs de l'éliminer de leur carte. Dommage pour Lyon, ville de la gastronomie, a t-il regretté.

Il y a plus de deux mois, la ville de Lyon avait déjà été la cible de critiques pour sa décision d'interdire les cordons bleus des cantines scolaires, jugeant le plat symbole des produits ultra-transformés.

Gauthier Hartmann