BFM Lyon

Insécurité à la Guillotière: Grégory Doucet annonce une concertation citoyenne

En visite ce mercredi à la Guillotière, le maire de Lyon Grégory Doucet a déclaré vouloir "trouver des solutions" aux nuisances dénoncées par les habitants. Une concertation sera lancée le 26 janvier.

Rixes, trafics de cigarettes, tapages nocturnes... Dans le quartier lyonnais de la Guillotière, les nuisances pointées du doigt par les riverains ne datent pas de l'élection de Grégory Doucet. Mais certaines se sont accentuées depuis le début de la crise sanitaire.

Ces dernières semaines, de nombreux habitants, à l'image du collectif La Guillotière en Colère, ont ainsi interpellé le maire écologiste afin qu'il précise sa stratégie pour lutter contre l'insécurité dans le quartier.

Face à ces demandes, Grégory Doucet était ce mercredi en visite à la Guillotière, accompagné du préfet du Rhône Pascal Mailhos. Pas de rencontre avec les habitants au programme, mais une visite d'un commissariat ainsi que d'un nouveau centre de police de proximité dans le 7e arrondissement.

Trouver des solutions en "écoutant tout le monde"

Le maire de Lyon a par ailleurs annoncé le lancement à partir du 26 janvier d'une grande concertation citoyenne pour "trouver des solutions pour sortir par le haut". Au cours de cette concertation, Grégory Doucet souhaite "écouter tout le monde, offrir la possibilité d'expression à tout le monde".

"Pour qu'on puisse les traiter, les problématiques nécessitent des diagnostics partagés, a-t-il déclaré au micro de BFM Lyon. Quand il s'agit, comme c'est le cas sur la place Gabriel-Péri, de traiter les situations dans toute leur complexité, on a besoin d'avoir des regards croisés, d'écouter les habitants, les commerçants, les acteurs qui font la tranquilité publique."

Parmi les solutions d'ores et déjà évoquées par la mairie de Lyon: le réaménagement de la place Gabriel Péri, qui cristallise un certain nombre de problèmes de délinquance et de violences à la Guillotière. Un déplacement de l'arrêt de tram est notamment envisagé. De nouvelles idées pourraient être annoncées dans les jours à venir.

Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions