BFM Lyon
Lyon

Lyon: des voies réservées au covoiturage et aux véhicules peu polluants sur la M6 et la M7

Des voies réservées aux voitures de plus de deux personnes ainsi qu'aux véhicules les moins polluants ont ouvert ce lundi sur la M6 et la M7, à l'est de Lyon.

Une nouvelle signalisation a fait son apparition ce lundi sur la M6 et la M7, à l'est de Lyon. Depuis aujourd'hui, des voies sont en effet réservées au covoiturage et aux véhicules les moins polluants, conformément au souhait de la Métropole.

Pour pouvoir les emprunter, il est maintenant obligatoire d'être au moins deux dans un véhicule ou de posséder une vignette Crit'Air 0 ou 1. Les taxis, ainsi que le futur bus express de la portion Pierre-Bénite - Confluence, peuvent également y circuler.

Entre Dardilly et Pierre-Bénite, du dimanche soir au vendredi soir

Ces voies de covoiturage sont situées sur la M6, entre Dardilly (échangeur de La Garde, soirtie n°33) et Tassin-la-Demi-Lune (échangeur du Valvert, sortie n°36) ainsi que sur la M7, entre l’échangeur de Pierre-Bénite et celui de Confluence. La Métropole précise que des aires de covoiturage et des arrêts "Covoit' Minute" ont été aménagés pour faciliter la prise en charge et la dépose des passagers.

Ces axes, situés sur la gauche de la chaussée, sont réservés au covoitureurs et aux véhicules les plus propres du dimanche soir, minuit, au vendredi soir, minuit. Le week-end, elles pourront être empruntées par tous les véhicules. En cas d'accident, cependant, le signal lumineux indiquant la voie de covoiturage se désactivera, et tout le monde pourra y circuler.

135 euros d'amende

Aux yeux de la Métropole, ces voies réservées au covoiturage sont une manière de réduire le nombre de voitures en circulation, le bruit ainsi que la pollution autour de la M6 et de la M7.

"Ça fait partie de notre politique publique pour essayer de faire en sorte qu'il y ait moins de voitures avec une personne seule et pour avoir moins de pollution", explique le président de la Métropole Bruno Bernard, qui précise qu'il "peut y avoir des contrôles, ça peut être verbalisable parce que la voie est faite pour les voitures qui répondent aux critères."

Des caméras capables de détecter le nombre de personnes qui occupent une voiture ont ainsi été installées. Des amendes de 135 euros sont prévues pour les conducteurs qui contreviendraient à cette nouvelle réglementation.

Une augmentation des embouteillages?

Les associations d'automobilistes craignent quant à elles une augmentation des embouteillages sur la M6 et la M7. Elles dénoncent par ailleurs un système trop contraignant, qui a été décidé, selon elles, sans concertation.

"Pourquoi on ne ferait pas un test?", s'interroge au micro de BFM Lyon Claude Polidori, président de l'Automobile Club du Rhône. "On fait un test, sur une portion de route donnée. Si ça fonctionne, et si ça doit aider tout le monde, avec plaisir. Mais là, c'est sans aucun recul", juge-t-il.

La métropole estime de son côté qu'en pratiquant le covoiturage une fois par semaine, le trafic pourrait diminer de 10% sur les axes concernées par ces voies dédiées.

C'est la deuxième ouverture d'une voie dédiée au covoiturage sur un axe important en France en quelques mois. Fin septembre, une file réservée aux voitures avec au moins deux personnes à bord, aux véhicules électriques et aux taxis/VTC avait été inaugurée sur une portion de huit kilomètres sur l'A48, dans le sens Lyon-Grenoble.

Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions