BFM Lille

Martine Aubry officiellement élue maire de Lille

Martine Aubry

Martine Aubry - Denis Charlet

La socialiste, arrivée de justesse en tête au second tour des municipales, a été élue à l'issue du conseil municipal ce vendredi après-midi. Ses adversaire ont déposé des recours pour contester son élection.

Martine Aubry enchaînera bien un quatrième mandat. La socialiste, arrivée de peu en tête des suffrages à l'issue du second tour des élections municipales, a été réélue officiellement ce vendredi après-midi à la mairie de Lille par le conseil municipal. La maire sortante a obtenu le vote de 43 des 61 votants.

Après avoir salué l'équipe sortante et ses adversaires de campagne, Martine Aubry a martelé son ambition: "Faire de Lille une référence du mieux vivre social, écologique... et j’ajouterais démocratique". L'édile a insisté sur ce point et s'est dite préocuppée par la faible participation recensée lors du second tour, dont "les causes profondes vont bien au-delà de la crise sanitaire".

Une élection contestée

Stéphane Baly, son rival écologiste, battu de 227 voix, s'était également porté candidat. Il n'a recueilli que 12 voix. Son équipe de campagne a fait savoir via un communiqué que l'ex-tête de liste EELV déposait un recours "visant à l'annulation des élections municipales à Lille", quelques minutes seulement après l'officialisation de l'élection de Martine Aubry.

Egalement présente au conseil municipale, l'ex-candidate LaREM Violette Spillebout s'est présentée en dernière minute pour pouvoir s'exprimer, avant de retirer sa candidature. Cette dernière a également déposé ce vendredi un recours contre l'élection de Martine Aubry, et a énoncé à la mi-journée une série de "transgressions et d'irrégularités".

Arrivée en troisième position du scrutin avec 20,58% des suffrages, derrière l'écologiste Stéphane Baly (39,41%) et Martine Aubry qui l'a emporté sur le fil avec 40% des voix, elle assure que "de nombreuses règles n'ont pas été respectées".

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions