BFM Business

Yann Vincent, DG d'ACC, ouvert à ce que "Renault entre" dans l'Airbus des batteries

Récemment nommé, le patron d'ACC, la co-entreprise de Total et PSA dans les batteries pour véhicule électrique, est prêt à accueillir d'autres partenaires, Renault en particulier. Et se dit "convaincu qu'en Europe on peut être compétitif par rapport aux asiatiques."

Invité de BFM Business, Yann Vincent, directeur général d'ACC (Automotive Cells Company), affiche d'emblée l'ambition de la co-entreprise entre PSA et Total dans les batteries: "sécuriser les approvisionnements dans un composant critique pour les véhicules électriques et peser sur la conception du composant pour qu'il coûte moins cher et que sa qualité soit améliorée."

"Nous nous appuyons sur les compétences en batteries de Saft et le savoir-faire industriel de PSA, avec la conviction qu'en Europe on peut être compétitif par rapport aux asiatiques", explique Yann Vincent.

ACC dispose à ce jour d'un centre de R&D à Bordeaux (Gironde) et d'un site pilote à Nersac (Charente) "en phase de démarrage, en vue de la mise au point de nouvelles technologies de cellules lithium-ion de haute performance" selon la direction de PSA.

"Nous commencerons à Douvrin (Pas-de-Calais) avec une première tranche de fabrication puis à Kaiserlautern en Allemagne. Il s'agira ensuite de monter progressivement la capacité pour satisfaire les besoins" explique l'ancien directeur industriel de PSA.

La France et l'Allemagne soutiennent le projet à hauteur d'1,3 milliard

Ce dernier ajoute: "nous sommes ouverts à ce que d'autres partenaires entrent dans la société et Renault en particulier, partenaires qui pourraient apporter une expertise additionnelle et contribuer à ce que le produit batterie que nous allons concevoir soit encore meilleur".

Ce projet bénéficie du soutien financier des pouvoirs publics français et allemands pour un montant de 1,3 milliard d'euros. L’ensemble du projet représente plus de 5 milliards d’euros d’investissements.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco