BFM Business

Prélèvement à la source: la lettre aux contribuables de Gérald Darmanin est déjà en ligne

Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics a écrit aux Français pour leur présenter la réforme fiscale. (image d'illustration)

Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics a écrit aux Français pour leur présenter la réforme fiscale. (image d'illustration) - Geoffroy Van Der Asselt - AFP

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a pris la plume pour défendre et expliquer aux contribuables la réforme fiscale instaurant le prélèvement à la source au 1er janvier 2019. Son contenu intégral figure sur le site des impôts.

La lettre de Gérald Darmanin à (presque) tous les Français est prête. Dans un souci de "pédagogie", le ministre de l'Action et des Comptes publics a décidé de s'adresser directement aux 37,8 millions de foyers fiscaux afin de leur expliquer ce qu'il qualifie de "plus grande réforme fiscale depuis la création de l'impôt sur le revenu".

"L'année prochaine, la manière dont vous aller payer votre impôt sur le revenu va changer. Vous paierez désormais votre impôt "à la source", écrit le ministre en introduction de cette missive adressée au format papier ou numérique. 

En effet, c'est au 1er janvier 2019 qu'entrera en vigueur le prélèvement à la source, nouveau mode de collecte de l'impôt sur le revenu. Concrètement, les Français assujettis à cet impôt verront son montant être directement prélevé tous les mois sur leur salaire, en fonction d'un taux personnalisé. 

Cela ne "changera en rien le montant de l'impôt"

Après avoir rappelé -et critiqué- le mode actuel de collecte de l'impôt, accusé d'entraîner "un décalage inadapté à tous les changements de situations", Gérald Darmanin promet aux contribuables une "simplification de l'impôt." 

"Vous paierez ainsi votre impôt au fil des revenus perçus et l'impôt s'adaptera chaque mois au montant du revenu versé. Aucune démarche particulière de votre part ne sera nécessaire. Cette réforme [...] ne changera en rien le montant total de votre impôt", assure le ministre. 

Rappelant en guise de conclusion que "bien d'autres pays avant la France" ont opté pour le prélèvement à la source, le ministre de l'Action et des Comptes publics tente de rassurer les plus réfractaires des contribuables.

Gérald Darmanin souligne que cette réforme, importante pour l'administration fiscale (qu'il remercie par ailleurs pour sa disponibilité et son professionnalisme), n'entraînera que peu de différences pour les particuliers. 

"Vous continuerez à déposer une déclaration de revenus chaque année. Elle permettra de faire le bilan de vos revenus de l'année précédente, de l'impôt prélevé à la source et des dépenses effectuées donnant droit à réduction ou crédit d'impôt". 
Antonin Moriscot Journaliste BFMTV