BFM Business

Une cyberattaque sur des réseaux 5G "serait un bombe nucléaire numérique", prévient l'Anssi

L'Anssi fournit aux entreprises stratégiques françaises, (OIV, pour opérateurs d'importance vitales) des systèmes de détection des cyberattaques

L'Anssi fournit aux entreprises stratégiques françaises, (OIV, pour opérateurs d'importance vitales) des systèmes de détection des cyberattaques - Philippe Huguen - AFP

Sur BFM Business, Guillaume Poupard, patron de l'Anssi, a soulevé l'importance "vitale" de protéger les réseaux 5G.

Les menace cyber explosent et pourraient s'accroitre avec l'arrivée de la 5G. Sur BFM Business, Guillaume Poupard, directeur général de l'Anssi, l'impact d'une attaque serait gravissime.

"Dans 4 ou 5 ans, de nombreux appareils et services seront connectés à la 5G. Si quelqu'un est capable d'éteindre ces réseaux, l'impact sera terrible pour la nation. Ce serait un bombe nucléaire numérique", a prévenu Guillaume Poupard. " Le risque de la 5G est un risque de fonctionnement des réseaux".

Le patron de l'Anssi rappelle que sa mission est de faire en sorte que ces scénarios ne se produisent pas. "La 5G est une évolution technologique. Il ne s'agit pas de dire qu'une technologie est dangereuse. Par contre, il faut accompagner ce développement dans de bonnes conditions de sécurité".

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco