BFM Business
Economie

TOUT COMPRENDRE - Comment fonctionnera la nouvelle aide carburant de 100 euros?

Avec la fin de la ristourne début 2023, le gouvernement veut cibler les travailleurs modestes avec une nouvelle indemnité carburant de 100 euros.

Le 31 décembre 2022 à minuit prendra fin l'actuelle ristourne du gouvernement de 10 centimes sur le litre de carburant. Mais avec un prix du carburant qui reste élevé (malgré des baisses ces dernières semaines), le gouvernement a opté comme prévu pour une aide ciblée sur ce poste de dépense en cette période d'inflation.

Initialement envisagée comme une "aide gros rouleur", l'indemnité sera finalement plus générale. Qui y aura droit? Quel sera son montant? Comment la toucher? BFM Business vous dit tout sur cette nouvelle aide.

• Quel sera le montant ?

La nouvelle indemnité carburant ne sera pas proportionnelle au revenu comme d'autres aides sociales. La Première Ministre Elisabeth Borne a annoncé que le "chèque" serait de 100 euros pour tous ceux qui y ont droit.

• Qui y aura droit?

Pour en bénéficier, il faut posséder une voiture, avoir un travail et faire partie des cinq premiers déciles de revenus, soit des 50% de Français les plus modestes qui possèdent une voiture.

Pour ce dernier point, c'est le revenu fiscal de référence (RFR) de 2021 qui sera pris en compte. Ce dernier doit être inférieur à 14.700 euros sur l'année. Concrètement auront droit à cette aide:

  • Une personne seule qui a déclaré un RFR inférieur à 1314 euros/mois en 2021
  • Un couple avec un enfant qui a déclaré un RFR inférieur à 3285 euros/mois en 2021
  • Une femme seule avec deux enfants qui a déclaré un RFR inférieur à 3285 euros/mois en 2021
  • Un couple avec deux enfants qui a déclaré un RFR inférieur à 3941 euros/mois en 2021
  • Une couple avec trois enfants qui a déclaré un RFR inférieur à 5255 euros/mois en 2021

Les travailleurs indépendants ainsi que les fonctionnaires y auront droit.

Les possesseurs de véhicules électriques et hybrides rechargeables sont aussi concernés par cette aide, de même que les conducteurs de deux-roues.

Selon Matignon, cette aide devrait concerner au total 10 millions de personnes. Comme indiqué, aucun nombre minimum de kilomètres parcourus ni de distance minimum de son travail ne sera exigée pour toucher cette aide.

• Comment en bénéficier?

La demande devra être faite à partir du début de l'année 2023. Un espace dédié sera mis en ligne sur le site du gouvernement impots.gouv.fr.

Il faudra y entrer son numéro fiscal, la plaque d'immatriculation de sa voiture et faire une déclaration sur l'honneur que cette aide servira à financer les trajets entre son domicile et son travail.

Une fois la demande validée, les 100 euros seront crédités dans les jours suivants sur le compte en banque du contribuable.

• Quand la prime sera versée?

L'espace dédié sera mis en ligne le 16 janvier 2023 sur le site impots.gouv.fr. Les bénéficaires recevront leur versement de 100 euros huit jours plus tard, a précisé ce jeudi 8 décembre Bruno Le Maire sur RMC.

• Un ménage pourra-t-il toucher 200 euros?

Oui c'est une aide personnelle et non par ménage. Autrement dit, si un couple au sein d'un ménage remplit les critères de revenu et d'activité et possède deux véhicules, les deux membres toucheront 100 euros chacun.

• Pourquoi 100 euros d'aides ?

L'idée du gouvernement est de prolonger la ristourne de 10 centimes à la pompe mais pour les seuls Français modestes. Or 100 euros représente l'équivalent de 10 centimes de remise sur 1000 litres de carburant acheté. Un véhicule qui consomme 6 litres au 100 kilomètres peut en théorie rouler 16.600 kilomètres avec 1000 litres.

Sachant qu'un véhicule essence parcourt 9000 kilomètres par an en moyenne et un diesel 14.000, cette aide peut être comparée à une ristourne de 10 centimes au litre pendant plus d'un an.

• Quel coût pour les finances publiques?

Elisabeth Borne a estimé ce matin sur RTL à un milliard d'euros "maximum" le coût total de cette aide. Une somme inférieure au budget initialement prévue pour cette mesure qui devait avoisiner les 1,5 milliard d'euros selon Gabriel Attal.

• Les chômeurs bénéficieront-ils de l'aide?

Non, ni même les retraités. Cette aide ne bénéficiera qu'aux actifs qui ont un travail. Les demandeurs d'emploi ont déjà une aide spécifique via France Travail pour rembourser leurs déplacements nécessaires à la recherche d'emploi, précise-t-on du côté de Matignon.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco