Mis à jour le
La loi de 2018 sur le nouveau pacte ferroviaire prévoit de transformer en 2020 la SNCF en société anonyme et de supprimer l’embauche au statut de cheminot.
 

L'entreprise publique a envisagé de changer de nom pour accompagner la réforme ferroviaire et son changement de statut au 1er janvier 2020. Mais elle a dû renoncer en raison notamment du coût élevé de l'opération, estimé à plus de cent millions d'euros, selon Les Echos.

Votre opinion

Postez un commentaire