BFM Patrimoine
Immobilier

Logement social: Mélenchon veut "réquisitionner les mètres-carrés" des communes récalcitrantes

Le candidat de la France insoumise promet de construire "au moins" 200.000 logements sociaux par an "de bonne qualité".

C'est l'une des propositions de L'Avenir en commun, le programme de Jean-Luc Mélenchon pour 2022. Invité ce jeudi de l'émission "Face à BFM", le candidat de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon est revenu sur sa volonté de construire "au moins" 200.000 logements sociaux par an de bonne qualité" pour répondre aux difficultés de certains Français à se loger.

"C'est faute de logements de bonne qualité que le logement en France est un marché. S'il y avait abondance de biens, les prix baisseraient", assure-t-il. "On a vu ce que c'était que de faire des économies de bouts de chandelles sur la construction du logement social. Le résultat, c'est qu'il y fait froid, la lumière n'y est pas bonne, on y vit mal."

Loi d'urgence en début de mandat

Pour autant, comment assurer la construction de ces logements, auxquels de nombreuses communes s'opposent? "Elles préfèrent payer des amendes plutôt que d'avoir du logement social. Et bien on peut monter les amendes", prévient-il.

Et de menacer: "Avec moi, il y aura réquisition. Vous ne voulez pas le faire? Je réquisitionne vos mètres-carrés", tranche-t-il. "Et je construis dessus parce que je ferai voter une loi d'urgence en début de mandat. Ça suffit de laisser les gens dans une telle misère, dans une telle condition!"

"Si je dis qu'on fera 200.000 logements, on les fera parce que je trouverai continuellement les moyens de rendre la vie impossible à ceux qui ne veulent pas construire", conclut-il.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business