BFM Business

Le Centre International du Coach, pour se former réellement à ce métier nécessaire

Le Centre International du Coach

Le Centre International du Coach - MEDIAS FRANCE

[CONTENU PARTENAIRE] Pour se former au mieux aux métiers du coaching, le Centre International du Coach a fait certifier ses formations dès 2012. Animé par des valeurs fortes et une recherche de modernité, le centre cherche à faire évoluer ce métier en France.

Une méthode pragmatique pour faire évoluer les moeurs

Respect, Engagement, Solidarité, Pro-activité, Innovation, Responsabilité, Efficacité. Ensemble, ces valeurs donnent le mot « RESPIRE », qui guide lui-même le Centre International du Coach (CIC). Le centre de formation aux métiers du coaching a donc créé sa propre méthode pragmatique, afin de former des professionnels à ce métier en développement en France, déjà bien installé outre-Atlantique ou dans les pays anglo-saxons notamment. « C’est un métier récent, dans un pays qui au niveau des sciences humaines et sociales n’a pas l’habitude de s’ouvrir à la nouveauté. En France, tant qu’un métier n’est pas passé par l’université ou des parcours institutionnels, il y a une forme de discrédit, observe Valérie Ogier, dirigeante du CIC. Les coachs ont aussi leur part de responsabilité, car nous n’avons pas assez occupé l’espace d’information pour expliquer notre profession ».

Le champ émotionnel, un levier de changement à inclure dans les transformations

Pour remédier à cela, dès 2012, le Centre International du Coach a été l’un des premiers organismes à faire certifier ses programmes de formation, par une certification reconnue par l'État. Ainsi, les cursus du CIC gagnent en visibilité et surtout en crédibilité. Cela se matérialise notamment par leur expertise en termes de pilotage émotionnel des organisations. Ainsi, une vingtaine de coachs engagés dans cette dimension de recherches ont observé les mécanismes des entreprises. Et notamment dans une année 2020 particulière sur le plan émotionnel. Ainsi, le CIC en a conclu que le champ émotionnel est un levier de transformation à ne pas négliger lors de changements dans l’entreprise. « L’idée est d’être responsable et d’être un acteur de la transformation par rapport aux enjeux qui s’imposent », poursuit Valérie Ogier.

Un centre de formation guidé par l’innovation et la modernité

Mais pour faire avancer le coaching, le Centre International du Coach n’en reste pas là. Toujours avec la volonté de faire grandir cette discipline en France, l’organisme de formation s’est entouré d’une start-up, qui a pour activité principale le développement de l’intelligence artificielle. Valérie Ogier voit dans l’IA un partenaire privilégié afin de simplifier l’accompagnement d’autrui avec une sorte de « coach embarqué », qui serait complémentaire de la relation humaine entre un coach humain et un coaché. « Nous voulons accompagner l’IA pour que les algorithmes soient fondamentalement éthiques. Nous avons un besoin de faire avec, plutôt que de s’y opposer », ajoute-t-elle.

Alors, avec ses valeurs humaines qu’il mêle à une appétence pour l’innovation technologique, le Centre International du Coach forme des coachs en devenir, avec ses valeurs et ses principes.

Le Centre International du Coach :

https://www.centre-international-coach.fr/

+33 (0)820 331 689

https://www.facebook.com/CentreInternationalCoach/

Ce contenu a été réalisé avec MEDIAS FRANCE. La rédaction de BFMBUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

en partenariat avec MEDIAS FRANCE