BFM Business

Keenturtle, en route vers la médication 3.0, pour éviter les erreurs médicales avec l’IA

Keenturtle

Keenturtle - MEDIAS FRANCE

[CONTENU PARTENAIRE] En amenant de l’IA et de la gestion des données dans le milieu hospitalier, Keenturtle participe avec succès à la diminution des erreurs de médication. Ses solutions commencent à convaincre de plus en plus d'hôpitaux, en France et ailleurs.

Trop d’erreurs de médication, malgré une compétence extraordinaire

Par an, il est estimé que les erreurs de médication causent entre 10 000 et 30 000 morts ainsi qu’une perte de deux milliards d’euros rien qu’en France. Les risques d’erreurs médicamenteuses représentent environ 10% des prescriptions. Toute la difficulté est de les dénicher : c’est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin ! C’est pourquoi Keenturtle a été créée. Une société innovante qui propose des solutions digitales à destination du milieu hospitalier. « Il ne faut pas penser que ce soit un problème de compétence du médecin, ou que le pharmacien a un manque d’expertise, loin de là. Nous avons une compétence extraordinaire en France, assure François Versini Fondateur et CEO de Keenturtle. C’est l’informatisation qui a été trop cloisonnée et a trop reproduit des processus historiques. C’est avec une nouvelle digitalisation que nous pouvons changer la donne ». Ainsi, avec passion et enthousiasme, Keenturtle propose des solutions aux hôpitaux et à l’écosystème de santé afin de réduire ces erreurs de médication.

L’IA au service du milieu hospitalier

Pour ce faire, la jeune entreprise française a conçu deux solutions complémentaires qui se placent respectivement comme leader dans la Data Intelligence pour le secteur de la santé et leader dans le Clinical Decision System. La première citée est SmartBlend. Elle vient collecter des données, les organiser, les protéger puis les partager afin d’alimenter la deuxième solution de Keenturtle : PharmaClass. Celle-ci, grâce à l’IA, détecte les risques pour le patient et facilite la prise de décision du pharmacien hospitalier qui doit valider la prescription. « Les erreurs qui sont corrigées n'auraient pas été trouvées sans PharmaClass », ajoute François Versini. Mais l’utilisation des données est toujours un sujet sensible, malgré les nombreuses réglementations d'envergure nationale comme internationale. « La crise Covid a démontré que nous avons besoin de traiter des données sans voir le patient. Nous voulons apporter une notion d’éthique et de garantie humaine dans l’IA en santé, nous y tenons particulièrement », assure David Vandecapelle co-fondateur et CMO de Keenturtle.

Une implantation déjà bien lancée

Les solutions et l’état d’esprit de la start-up ont déjà conquis le milieu hospitalier et notamment les pharmaciens. S’ils ne doutaient pas du potentiel de leurs logiciels, les deux co-fondateurs ont été définitivement convaincus lorsque le directeur informatique d’un groupe de CHU les a mis à l’épreuve, en voulant tester leurs solutions aussi bien dans un hôpital moderne que dans un CHU aux logiciels obsolètes. Rapidement, la preuve va été apportée de la portabilité de la solution en tous contexte et les solutions de Keenturtle ont fini par être adoptées dans l’ensemble du groupement hospitalier. Présente dans les CHU de Lille, Amiens et Nancy, en passant par Paris, Bruxelles, Marseille, Neuchâtel et Lausanne, la start-up a déjà sécurisé plus de 11 000 lits, dans une vingtaine d'hôpitaux. L’objectif de Keenturtle est de continuer ce déploiement, en France et en Europe, tout en poursuivant le développement de ces solutions innovantes qui sauvent des vies et facilitent le travail des pharmaciens hospitaliers.

Keenturtle :

https://www.keenturtle.com/

info@keenturtle.com

6 Place de la Madeleine 75008 Paris

https://www.linkedin.com/company/keenturtle/?originalSubdomain=fr

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec MEDIAS FRANCE. La rédaction de BFM BUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

en partenariat avec MEDIAS FRANCE