BFM Business

E-santé : la start-up DXY veut se mesurer aux géants

Une nouvelle levée de fonds de 500 millions d’euros pour DXY

Une nouvelle levée de fonds de 500 millions d’euros pour DXY - © Shutterstock / aslysun

Presque 20 ans après le lancement de son site de partage de connaissances médicales, la jeune société chinoise DXY a depuis fortement étoffé la gamme de ses services. La start-up propose désormais une plateforme de santé, à ses 130 millions d’utilisateurs, professionnels comme particuliers.

DXY veut devenir leader de l’e-santé en Chine. Avec sa plateforme qui agrège conseils, informations et offres d’emplois, la start-up permet aux patients de prendre rendez-vous, où qu’ils soient, avec l’un des 9000 médecins, spécialistes et établissements de santé. L’entreprise surfe sur la numérisation de la médecine, accélérée par la pandémie et le confinement.

Fin décembre 2020, DXY a ainsi levé 500 millions d’euros auprès d’investisseurs tels que Tencent et GL Ventures. La start-up veut accélérer son développement en mettant davantage de moyens dans la R&D et fournir de nouveaux services à ses utilisateurs. Car la concurrence est féroce. Alibaba, JD Health et WeDoctor sont en pole position sur ce marché plein de promesses.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec China Radio International.

En partenariat avec China Radio International