BFM Business

“618” : la fête du shopping en ligne bat tous les records en Chine

-

- - Adobe Stock - Art_Photo

Black Friday, Cyber Monday, French Days… Si les Français organisent leurs dépenses autour de ces journées riches en promotions depuis plusieurs années déjà, ce n’est pas le cas des Chinois. Le pays a d'autres opérations commerciales, telles que la “Journée des Célibataires” le 11 novembre, mais aussi le “618”, communément appelée la fête du shopping en ligne…

618, comme 18 juin

Inconnue des internautes français, la fête du shopping en ligne célébrant le milieu d’année est pourtant l’un des plus grands événements promotionnels en Chine. Attendu avec impatience par les consommateurs chinois, cet événement est aussi une occasion en or pour les distributeurs et détaillants de faire un maximum de recettes en très peu de temps. Et cette édition de juin 2020 n’a pas dérogé à la règle.

Les géants du commerce électronique tels que JD.com, Alibaba ou encore Taobao ont ainsi proposé des remises importantes à leurs clients. Le jour J évidemment, mais aussi en amont, avec des promotions exclusives et autres ventes flash, sur une quinzaine de jours.

Des chiffres vertigineux

Pendant 18 jours, ce sont ainsi plus 4,7 milliards de colis qui ont été traités par les sociétés de transport chinoises, soit un bond de 48% par rapport à l’année précédente.

Côté distributeurs, les records pleuvent. JD.com a annoncé plus de 269 milliards de yuans de vente, soit 34 milliards d’euros. TMall, le marché en ligne d’Alibaba, fait encore mieux en enregistrant plus de 698 milliards de yuans au compteur. Des chiffres qui ont de quoi donner le tournis.

Après des mois de confinement lié au Covid-19, peut-on y voir un effet de revenge shopping de la part des consommateurs chinois ? Le phénomène va-t-il être le même en France, pendant les soldes d’été ? Réponse le 15 juillet prochain !

En partenariat avec China Radio International