BFM Business

Les ventes d'ordinateurs s'envolent en raison du confinement et du télétravail

Un ordinateur - Illustration

Un ordinateur - Illustration - Image Flickr

Selon les professionnels du secteur, le marché des ordinateurs et des équipements informatiques a connu une forte croissance ces derniers mois.

Le marché des ordinateurs portables et des équipements informatiques a connu une forte croissance au second trimestre 2020 en France et dans le monde, en conséquence du confinement et de la généralisation du télétravail, constatent les professionnels et experts du secteur. Les ventes de portables et tablettes ont bondi de 26% dans le monde au deuxième trimestre par rapport à la même période l'année précédente, d'après une étude du cabinet Canalys.

En France, "on continue à naviguer (à un niveau de) 20% au-dessus de l'année dernière au mois de septembre" pour les ordinateurs et les composants, confirme Laurent de la Clergerie, président-fondateur du groupe français LDLC, spécialiste de la vente de matériel high-tech aux particuliers et professionnels. Depuis le confinement en mars, le groupe n'arrive pas à suivre la cadence des commandes d'assemblages d'ordinateurs fixes pour les particuliers, une de ses spécialités.

Cette croissance du marché est liée au fait qu'on "vivait très bien avec un ordinateur par famille avant le confinement, mais aujourd'hui ça ne suffit plus" en raison du télétravail, ce qui a poussé les foyers à s'équiper davantage. Même phénomène sur le marché professionnel: les entreprises "ont eu besoin de s'équiper très rapidement au tout début du confinement", notamment en webcam et en micro-casques, des produits auparavant en perte de vitesse. "On n'en vendait plus, et c'est pour cela qu'on s'est fait surprendre", les stocks ayant fondu "en moins d'un mois", raconte Laurent de la Clergerie.

En attendant la 5G

Marc Alonso, analyste senior chez Euromonitor International, nuance toutefois: il y a certes eu un pic de la demande avec le confinement, "mais cela ne veut pas dire que la croissance restera soutenue sur l'année", les ordinateurs étant déjà largement répandus dans les foyers européens. L'analyste rappelle que les ordinateurs portables représentent un marché "en déclin sur les dernières années". "Et cela devrait continuer", estime-t-il.

Ce marché pourrait toutefois s'adapter aux nouveaux besoins des consommateurs apparus à l'occasion de la crise sanitaire, relève-t-il, avec des appareils intégrant la 5G, "qui facilitera la connexion pour le travail à distance", ou encore des ordinateurs permettant à la fois le travail et le gaming, une gamme "qui manque actuellement", selon lui. Et il faudra des produits moins chers, à destination des foyers touchés par la crise, dit l'expert.

Laurent de la Clergerie croit de son côté à un boom des ventes informatiques à l'occasion du prochain Black Friday et de Noël, après plusieurs mois d'économies réalisées par les foyers lors du confinement.

J. B. avec AFP