BFM Business

Légère hausse des accidents du travail en 2019, bond dans les services

Les accidents de trajet enregistrent, en revanche, leur "niveau le plus haut jamais atteint depuis l'année 2000" avec près de 99.000 cas

Les accidents de trajet enregistrent, en revanche, leur "niveau le plus haut jamais atteint depuis l'année 2000" avec près de 99.000 cas - AFP

Ils ont augmenté de 0,6% au global à 655.715 sinistres reconnus. Et pour la deuxième année consécutive, le nombre de maladies professionnelles progresse lui aussi.

Les accidents du travail ont légèrement augmenté en 2019, avec 655.715 nouveaux sinistres reconnus (+0,6% par rapport à 2018) mais ils enregistrent une hausse de 4% dans les services, en particulier dans les activités tertiaires (administrations, banques, assurances...), a indiqué mardi l'Assurance maladie.

En 2019, ils ont augmenté de 1,3% dans les secteurs du travail temporaire et de l'action sociale, dans les activités de métallurgie (+0,6%), du transport et de l'énergie (+0,3%) ou de l'alimentation (+0,2%), précise l'Assurance maladie - Risques professionnels.

La hausse globale des accidents du travail est "attribuable à l'augmentation de 2% du nombre de salariés".

En revanche, la fréquence des accidents de travail, qui s'établit à 33,5 pour 1.000 salariés, est en légère diminution par rapport à 2018. Elle reste à un niveau stable depuis plusieurs années et toujours historiquement bas.

Baisse dans le BTP

Les secteurs du BTP, bois, papier, textile, commerce non alimentaire et chimie sont en légère baisse (entre 0 et 1% de diminution du nombre d'accidents du travail).

Les accidents de trajet enregistrent, en revanche, leur "niveau le plus haut jamais atteint depuis l'année 2000" avec près de 99.000 cas, soit une hausse de "moins de 1%".

Pour la deuxième année consécutive, le nombre de maladies professionnelles progresse lui aussi (+1,7% par rapport à 2019) avec 50.392 cas reconnus.

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont à l'origine de 88% d'entre elles. Les maladies professionnelles liées à l'amiante se stabilisent, tandis que les affections psychiques liées au travail ainsi que les affections liées à la silice cristalline augmentent (respectivement de +6% et +13,9%).

Côté prévention, l'Assurance maladie - Risques professionnels a proposé en 2019 aux entreprises de moins de 50 salariés un dispositif inédit de subventions afin de prévenir les risques les plus fréquents (achat de matériels, formations...) pour un total de 90 millions d'euros d'aides financières.

Une subvention "Prévention Covid" lancée en mai 2020 visant à aider les entreprises de moins de 50 salariés ainsi que les travailleurs indépendants à financer jusqu'à 50% de leur investissement en matériel de protection contre le Covid-19, avait fait l'objet de 40.000 demandes auprès des caisses régionales (Carsat, Cramif ou CGSS) au 31 juillet. Cinquante millions d'euros lui seront consacrés par la branche, précise l'Assurance maladie.

OC avec AFP