BFM Business

Le train de nuit Paris Briançon de retour sur les rails dès le premier week-end de juillet

Le train de nuit reliant Paris et Briançon va bientôt être ouvert à la réservation.

Le train de nuit reliant Paris et Briançon va bientôt être ouvert à la réservation. - Guillaume Souvant - AFP

Sa circulation a été interrompue en raison de la pandémie. Mais les voyageurs qui veulent se rendre dans les Alpes cet été pourront de nouveau l’emprunter. Le nombre de places dans les compartiments a cependant été réduit à 4 au lieu de 6 pour respecter les distances sanitaires.

La montagne a une carte à jouer cet été auprès des Français à la recherche d’une destination pour leurs vacances. Et le train de nuit va leur faciliter leurs déplacements. La desserte entre Paris et Briançon, suspendue en raison de la pandémie, va reprendre du service dès le premier-week-end de juillet. Le député des Hautes Alpes Joël Giraud (Lrem), qui a fortement milité pour sa reprise auprès du ministère des Transports, à l’Elysée et Matignon, en a eu la conformation lundi. Pour l’élu, il était impensable que les Alpes du sud soient privées de cette liaison, alors que les trains de nuit reprenaient du service à partir du 26 juin en Italie, Suisse, Allemagne, Autriche et en Europe du Nord.

Le principal frein pour sa remise en circulation était le respect des mesures de distanciation dans les voitures, alors qu’il y a habituellement 6 couchettes dans les compartiments de 2e classe. L’option retenue a donc été de ne mettre que 4 voyageurs, pour laisser les couchettes du milieu vides. Les familles elles, pourront occuper l’intégralité des couchettes. De plus, les voyageurs devront dormir tête-bêche.

Ouvrir au plus vite les réservations

Les choses ne sont pas si faciles à mettre en place pour les services d’Intercités de la SNCF, car le logiciel de réservation ne permettait pas de neutraliser des couchettes dans un compartiment. Mais tout semble prêt et la SNCF va présenter cette semaine à la cellule interministérielle mise en place pour le déconfinement son plan de retour du train de nuit Paris-Briançon.

Pour le député Joël Giraud, le feu vert doit être donné au plus vite, "car sa mise en réservation tardive conduirait les usagers à ne pas l’emprunter, ce qui serait inacceptable".

Coralie Cathelinais