BFM Business

Le marché automobile français chute de 19,8% en août

Parmi les groupes français, PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a fait nettement mieux que la moyenne en reculant de seulement 8,4% grâce au succès des nouveaux modèles

Parmi les groupes français, PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a fait nettement mieux que la moyenne en reculant de seulement 8,4% grâce au succès des nouveaux modèles - AFP

Après deux mois de faible hausse, le marché français de l'automobile retombe dans le rouge en août à -19,8%. Alors que Renault chute de 20%, PSA ne recule que de 8,4%.

Après deux mois de légère hausse, le marché automobile français des voitures particulières est retombé dans le rouge en août, chutant de 19,8%.

Dans son communiqué, le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA) annonce 103.635 immatriculations en août. Sur les huit premiers mois de l'année, les immatriculations atteignent quelque 998.000 unités, en chute de 32% par rapport à la même période de l'an dernier.

Les ventes de véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) ne reculent que de 2,05% avec 25.807 immatriculations. Au total, 129.442 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en Août 2020, soit une baisse de 16,81%.

Pour François Roudier, porte-parole du CCFA, ce recul de près de 20% en août doit être relativisé.

Dans un tweet, le responsable explique que "le mois se compare avec août 2019 qui était trop haut. En fait, c'est un retour à la normale avec plus de 100 000 voitures."

Parmi les groupes français, PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a fait nettement mieux que la moyenne en reculant de seulement 8,4% grâce au succès des nouveaux modèles de la marque au lion. Renault (avec Dacia et Alpine) a chuté de 20%, d'après les chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Pascal Samama