BFM Business

Le gouvernement favorable au port du masque obligatoire en entreprise dès la fin août

La ministre du Travail ne voit "pas de raison pour remettre en cause la règle actuelle de distanciation" imposant un mètre carré par poste de travail.

La ministre du Travail ne voit "pas de raison pour remettre en cause la règle actuelle de distanciation" imposant un mètre carré par poste de travail. - Ludovic MARIN © 2019 AFP

La ministre du Travail proposera mardi 18 août aux partenaires sociaux le port obligatoire du masque dans les salles de réunion sans aération naturelle et les espaces de circulation. Mais pas dans les bureaux individuels. Elle saisira le Haut Conseil de santé publique sur les "open spaces".

Le gouvernement se déclare officiellement favorable à l'obligation du port du masque en entreprise. Cette mesure fera partie des préconisations qui seront communiquées aux partenaires sociaux, mardi 18 août, aux fins de modifier les règles sanitaires applicables en entreprise, dans un contexte de pandémie persistante.

"Les indicateurs ne sont pas bons. Il faut en tirer les conséquences" déclare la ministre du Travail, Elisabeth Borne, dans un entretien au JDD, pour qui le port du masque obligatoire doit être la règle en entreprise dans les lieux collectifs.

La ministre ajoute que des décisions devront être prises "dans les jours qui viennent, pour que les nouvelles règles puissent s'appliquer d'ici à la fin août".

Pas d'obligation du masque dans les bureaux individuels

"Un sujet apparaît dans tous les avis scientifiques : l'intérêt d'en porter un quand on est à plusieurs dans un lieu clos. Dans les salles de réunion où il n'y a pas d'aération naturelle (et) les espaces de circulation...Dans ce genre de cas, le port du masque obligatoire fera partie des propositions que nous ferons aux partenaires sociaux" explique la ministre du Travail.

En revanche, le port obligatoire du masque n'est pas une nécessité en toute circonstance: "si vous revenez dans un bureau individuel, sans doute n'est il pas nécessaire", ajoute Élisabeth Borne.

Installer du Plexigas dans les open spaces ?

Par ailleurs, elle met en garde les entreprises employant des travailleurs saisonniers: "il faut que les employeurs soient sans doute plus vigilants. Également dans les milieux froids et humides, nous devons regarder comment mieux protéger les salariés".

Concernant les bureaux ouverts organisés en open space, Élisabeth Borne a l'intention de réinterroger le ministère de la Santé et le Haut Conseil de la santé publique.

"Un certain nombre d'entreprises ont mis en place des Plexiglas. Il faut voir si ces dispositifs sont efficaces quand on partage un espace à plusieurs".

En revanche, elle "ne voit de raison pour remettre en cause la règle de distanciation d'un mètre carré" entre deux postes de travail et continue de recommander le télétravail notammment pour les personnes fragiles.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco