BFM Business

Le gouvernement réfléchit à compenser les stocks invendus par les commerçants pendant les soldes

Les soldes le 8 janvier 2020 à Paris

Les soldes le 8 janvier 2020 à Paris - - © 2019 AFP

Le ministre délégué en charge des PME, Alain Griset, s'est dit prêt à "regarder, dans le cadre du fonds de solidarité, comment prendre en compte la perte de valeur des stocks" invendus pendant les soldes d'hiver.

Malgré une prolongation de deux semaines, les soldes d'hiver n'auront pas trouvé leur public. En témoignent les ventes de vêtements des petits commerces qui ont chuté de 22% en février sur un an, selon l'Alliance du commerce. Résultat, les commerçants se retrouvent avec des stocks sur les bras dont ils ne savent quoi faire.

Ce mardi, le ministre délégué en charge des PME, Alain Griset, a fait savoir que le gouvernement pourrait justement annoncer d'ici deux semaines un dispositif pour compenser la perte de valeur des stocks que les commerçants ne sont pas parvenus à écouler pendant les soldes.

"Nous allons regarder, dans le cadre du fonds de solidarité, comment prendre en compte la perte de valeur des stocks", a-t-il déclaré sur France Culture. "Les dispositifs sont actuellement à l'étude. Il y a plusieurs schémas possibles. Je pense que d'ici une quinzaine de jours au maximum, avec [le ministre de l'Économie] Bruno Le Maire, nous pourrons annoncer un dispositif adapté aux besoins", a précisé le ministre.

Aider les commerçants à "réinvestir et acheter du nouveau stock"

"On va regarder dans les prochains jours l'état des stocks" et faire en sorte que "ça ne pèse pas pour l'avenir", de façon à ce que les commerçants "puissent demain réinvestir et acheter du nouveau stock", a encore expliqué Alain Griset.

Les soldes d'hiver, dont le lancement avait été décalé à la demande des associations de petits commerçants du 6 au 20 janvier, ont ensuite été prolongés du 16 février au 2 mars, mais sans rencontrer de grand succès auprès des clients. Les soldes ont en effet eu lieu alors qu'étaient renforcées les restrictions sanitaires pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, avec notamment l'instauration d'un couvre-feu à 18 heures, puis la fermeture des centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis avec AFP Journaliste BFM Eco