BFM Business

Le couvre-feu devrait coûter 0,2 point de PIB à la France

Vue du bâtiment du ministère des finances dans le quartier de Bercy à Paris, le 8 avril 2020

Vue du bâtiment du ministère des finances dans le quartier de Bercy à Paris, le 8 avril 2020 - BERTRAND GUAY © 2019 AFP

Le gouvernement ne va néanmoins pas modifier sa projection pour l'année 2020, estimée à -10% du PIB.

Le couvre-feu coûtera un milliard d'euros, a annoncé ce vendredi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire sur BFMTV. "Si nous procédions à un vrai reconfinement dans les zones où le virus circule activement (...) le coût serait de l'ordre de 5 milliards d'euros. Si nous avions un reconfinement généralisé, le coût serait – en fonction de la réaction du monde économique – de 15 à 20 milliards d'euros par mois" a-t-il plaidé.

Un milliard d'euros qui ne sera néanmoins pas une somme supplémentaire à dégager puisqu'elle sera puisée dans la "cagnotte" restante de la dernière loi de finances rectificative pour l'année 2020, indique une source à Bercy.

Un milliard déjà décaissé

Quant à l'impact de ce couvre-feu sur la croissance, il est estimé à -0,2 point du PIB par le ministère de l'Economie qui ne devrait pas changer son estimation globale pour l'année 2020 : -10%. Une projection prudente (la Banque de France prévoit -9%) qui permet d'englober l'impact imprévu du couvre-feu sans mauvaises nouvelles supplémentaires à annoncer.

Pour 2021, le gouvernement tablait en septembre sur une reprise de 8% du PIB, une estimation qui n'a pas bougé depuis juillet, malgré l'annonce du plan de relance, signe que l'année prochaine sera probablement moins favorable qu'espérée. Avec l'arrêt attendu des aides, une vague de faillites devrait mécaniquement toucher le pays.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business