BFM Business

Zika: la baisse du tourisme va coûter 63 milliards de dollars

Au Brésil, sur la plage de Copacabana, les autorités tentent de rassurer les vacanciers en leur donnant des consignes de prévention.

Au Brésil, sur la plage de Copacabana, les autorités tentent de rassurer les vacanciers en leur donnant des consignes de prévention. - Christophe Simon - AFP

Selon un rapport de la Banque mondiale, le tourisme va chuter brutalement dans 25 pays d'Amérique latine et des Caraïbes frappés par le virus Zika. Le Mexique et le Panama sont les plus touchés de la région.

Le virus Zika continue ses ravages, et son onde de choc touche de plus en plus de pays. Selon un rapport de la Banque mondiale révélé par Forbes, 25 pays sont directement touchés par cette vague qui ne cesse d’augmenter. Et, en plus des conséquences sur la santé, c’est l’économie de ces états qui risque d’être lourdement impactée par la perte des touristes pour l’été 2016.

La Banque mondiale a compilé les données des pays concernés et le total atteint déjà 63,9 milliards de dollars.

Le pays le plus touché par cette catastrophe est le Mexique qui affiche à lui seul une perte de 14,3 milliards de dollars. Le Brésil arrive second avec une chute des recettes touristiques de 7 milliards de dollars. Le Panama, l’un des plus petits pays de la région sera impacté de 5,2 milliards de dollars.

Quant aux îles des Caraïbes, la perte est estimée à un total de 11 milliards. Ce chiffre ne tient pas compte de Cuba ni Haïti qui n'ont pas fourni leurs données.

Le continent sud-américain n’est pourtant pas touché dans son ensemble. Un seul pays, le Chili, est totalement épargné par le virus Zika grâce à son climat. Quant au Venezuela, touché par une crise monétaire catastrophique, il n’a pas fourni de chiffre. 

Pascal Samama