BFM Business

Quand Alain Madelin étrille Oxfam

L’ancien ministre est revenu sur les chiffres de l’association dénonçant la concentration des richesses entre les mains de 26 personnes dans le monde.

L’étude annuelle de l’ONG Oxfam sur la richesse mondiale a encore beaucoup fait parler. Elle dénonce le fait que 26 milliardaires ont désormais entre leurs mains autant d'argent que la moitié la plus pauvre de l'humanité. Un an plus tôt, ils étaient 43.

Par ailleurs, la richesse des milliardaires dans le monde aurait augmenté de 900 milliards l'an dernier, soit au rythme de 2,5 milliards par jour, alors que celle de la moitié la plus pauvre de la population de la planète a chuté de 11%.

Faire le buzz

Ces chiffres sont contestés par certains économistes. Et sur BFM Business, l’ancien ministre Alain Madelin n’a pas non plus hésité à étriller les conclusions de ce rapport.

« C’est le marronnier d’Oxfam, tous les ans, ils sortent un truc pour faire le buzz. Un étudiant aux Etats-Unis qui est endetté est plus pauvre qu’un paysan indien. Avec la même méthodologie qu’Oxfam, si vous considérez Oxfam comme une personne avec ses 69 millions d’euros d’actifs, il est plus riche que 99,7% de la planète ».

Et d’enfoncer le clou : « Si vous prenez les 350 salariés d’Oxfam et leurs beaux salaires, chacun détient plus que 92,5% de la planète. Et si vous regardez le PIB par salarié et que vous considérez Oxfam comme un pays, Oxfam est le troisième pays le plus riche du monde. On peut donc faire dire beaucoup de choses aux chiffres ! ».

la rédaction