BFM Business

Pascal Lamy (OMC): "Arnaud Montebourg a un problème avec son GPS"

Pascal Lamy va quitter la direction de l'OMC

Pascal Lamy va quitter la direction de l'OMC - -

Le directeur général sortant de l'OMC et ancien collaborateur de Jacques Delors était l'invité de BFMTV et RMC ce vendredi 1er mars. Il a été très critique sur la compétitivité de l'économie française et a mis en cause la vision nationaliste d'Arnaud Montebourg.

Arnaud Montebourg avait estimé que le bilan de l'Organisation mondiale du commerce "était désastreux". Invité ce vendredi 1er mars de BFMTV et RMC, Pascal Lamy, le directeur sortant de l'OMC, lui a répondu du tac au tac : "Son GPS a quelques problèmes. Arnaud Montebourg n'a pas les bons chiffres en tête".

L'ancien collaborateur de Jacques Delors a d'ailleurs été très critique sur l'état de l'économie française. " La France fait moins bien que beaucoup d'autres pays en terme de compétitivité". "Ce n'est pas la faute aux Chinois", a-t-il lancé : " ils sont peut-être payés cinq fois moins que les Français mais les Français sont cinq fois plus productifs".

Le patron de l'OMC en a profité pour rappeler que la mondialisation n'était pas la cause de tout nos maux. "La France a un problème de chômage. La solution, c'est plus de croissance, et la solution à la croissance, c'est la compétitivité". Il ne s'agit pas de faire davantage d'austérité pour réduire les dépenses publiques mais de "faire les choses différemment", en réformant nos services publics par exemple, a-t-il estimé.

Concernant l'économie mondiale, il a affirmé que "le monde a basculé en 2012". L'année dernière, c'est la première fois dans l'histoire de l'Humanité que la production des pays développés a été inférieure à celle des pays en développement". Dans les années à venir, il ne voit d'ailleurs pas la croissance des économies développées dépasser 2,5%.

Enfin, concernant une possible carrière ministérielle, voire une nomination à Matignon après son départ de l'OMC, fin août, il a botté en touche : "les rumeurs sont les rumeurs". Il ne s'interdit cependant rien...

P.C