BFM Business

Libre-échange: Hollande et Trudeau appellent à mettre en oeuvre le Ceta

François Hollande et Justin Trudeau se sont rencontrés en marge du G7 au Japon.

François Hollande et Justin Trudeau se sont rencontrés en marge du G7 au Japon. - Stéphane de Sakutin - AFP

"En marge du G7, le Président français et le Premier ministre canadien ont défendu le traité de libre-échange entre l'UE et le Canada."

Alors qu'il devrait arriver rapidement sur les pupitres des parlementaires européens, le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta) bénéficie du soutien inconditionnel de François Hollande. Le Président français et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont appelé jeudi à mettre en oeuvre cet accord, lors d'une rencontre bilatérale en marge du G7 d'Ise-Shima au Japon.

Le chef du gouvernement canadien a exprimé son "désir de le voir ratifié bientôt" tandis que le président de la République a jugé qu'il "doit se mettre en oeuvre", insistant: "C'est l'intérêt de tous".

"La France a posé des conditions"

"Il y a maintenant plusieurs mois, l'accord a été signé. Il doit se mettre en oeuvre, c'est l'intérêt de tous", a indiqué François Hollande, ajoutant que "la France a posé des conditions" et que "ces conditions ont été respectées".

La Commission européenne compte rendre son avis sur la question à la mi-juin. La Commission européenne et les 28 États membres de l'UE ont pour objectif de signer cet accord fin octobre lors d'un sommet à Bruxelles avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau. Il devrait entrer en vigueur en 2017.

Y.D. avec AFP