BFM Business

Le Vatican se dote d'un ministère de l'Economie

La Basilique Saint-Pierre, au Vatican.

La Basilique Saint-Pierre, au Vatican. - -

Le pape François a annoncé ce 24 février la création d'un ministère de l'Economie pour superviser la gestion du Vatican. Une première décision d'ampleur dans le cadre de la réforme qu'il a décidé d'entreprendre à la Curie.

Un ministère de l'économie au Vatican! C'est ce que vient d'annoncer le Saint-Siège, ce lundi 24 février. Le Pape François a décidé de créer un nouveau département pour gérer et superviser toutes les questions économiques et financières de l'Etat. Un signal fort dans le cadre de la grande réforme qu'il a l'intention de mener dans la cité du Vatican.

Le souverain pontife a clairement affirmé qu'il voulait rétablir de l'ordre dans les finances du Vatican. "L'Eglise est consciente de sa responsabilité de protéger et gérer avec attention ses biens", a-t-il expliqué. Il s'en donne donc désormais les moyens, avec la mise en place d'un ministère, ou plus précisément d'un secrétariat à l'Economie.

Optimiser l'utilisation des ressources

L'homme qui va en prendre les rênes s'appelle George Pell, un cardinal australien présenté comme une forte personnalité, connue pour son franc-parler. Sa lettre de mission: préparer le budget de l'Etat-Cité, et s'assurer de sa mise en œuvre.

Car le Vatican n'échappe pas aux exigences de rigueur budgétaire en vigueur chez ses voisins. Parmi les objectifs fixés par le Pape François, figurent la simplification et une meilleure utilisation des ressources.

Le nouveau secrétaire sera entouré d'un Conseil pour l'Economie, composé de 8 cardinaux ou évêques, et de 7 personnalités laïques compétentes en la matière. Autres nominations, celle d'un expert-comptable et d'un contrôleur général, dotés tous deux de plus grands pouvoirs de contrôle.

Ces annonces importantes sont destinées à effacer les nombreuses accusations de corruption et d'opacité qui avaient jusqu'ici droit de cité dans la cité du Pape.

Isabelle Gollentz et M.T.