BFM Business

Le handicap du "made in France" résumé en quelques chiffres

-

- - MadeFrance.fr

Une enquête réalisée dans 50 pays révèle que le label "Made in France" est loin d'être le plus valorisé à l'international. La faute notamment à la perception du rapport qualité-prix des produits assemblés dans l'Hexagone.

Comment se porte le "made in France"? Érigé grande cause nationale en 2012 lorsqu'Arnaud Montebourg officiait au ministère de l'Industrie rebaptisé redressement productif, la valorisation de l'origine française des produits ne semble pas avoir totalement convaincu les consommateurs... étrangers. Une étude menée auprès de 43.000 consommateurs par le site Statista avec l'institut Dalia Research révèle que le label "made in France" est loin d'être le plus valorisé en Europe. 

Dans ce classement, où le premier, l'Allemagne, sert de mètre étalon avec un indice 100, la France arrive loin derrière ses principaux voisins. Le "made in France" n'est ainsi que 8ème avec un indice (81) qui le place à égalité avec le Japon et les Etats-Unis. 

-
- © -

Plus étonnant, le label "made in France" serait moins vendeur que le "made in European Union" (92%). On peut y voir un signe positif (l'UE bénéficie d'une bonne image dans le monde) ou négatif (les produits français sont moins valorisés que ceux d'une grande région indéfinie), c'est selon. 

Le "Made in France" trop cher

Dans le détail, si la France sur-performe dans certains critères comme la haute qualité, le design, le prestige ou l'authenticité, c'est dans son rapport qualité-prix qu'elle décroche par rapport à la moyenne. 

-
- © -

Une donnée qui résume le manque de compétitivité de l'économie française. Si les produits français jouissent d'une bonne image à l'étranger, ils sont aussi considérés comme bien trop onéreux par rapport à leur qualité. Et si les crédits d'impôt et les baisses de charges ont permis aux entreprises d'améliorer leur marge, cela ne s'est pas encore traduit dans leurs investissements.

Résultat: la compétitivité industrielle française pâtit toujours de la comparaison avec ses voisins. Tous les pays qui sont devant la France dans ce classement des "made in" les plus valorisés ont une industrie bien plus développée. Ce secteur représente ainsi 19,6% du PIB français selon la Banque mondiale contre 30,5% pour l'Allemagne, 25,7% pour la Suisse et 23,4% pour l'Italie. Même le Royaume-Uni durement frappé par les désindustrialisations fait mieux désormais avec 20,1% de son PIB issu de secteur secondaire.

Ces pays qui plébiscitent le "made in France"

Mais tous les consommateurs n'ont pas la même perception du "made in France"? Il est cité en tête non seulement par les Français mais par Marocains. Et il arrive en deuxième position à Hong Kong, aux Emirats Arabes Unis et en Equateur. Malheureusement pour l'industrie française, ces pays ne sont pas les plus gros importateurs de la planète...

-
- © -
Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco