BFM Business

Le FMI reconnaît avoir "perdu du temps" dans le sauvetage de la Grèce

BFM Business

Le Fonds monétaire international et les Européens ont "perdu du temps" dans le sauvetage financier de la Grèce, en refusant de réduire dès 2010 le fardeau de sa dette. C'est ce qu'a reconnu l'économiste en chef du FMI, Olivier Blanchard, dans un entretien diffusé samedi 8 juin par la radio France Inter.

"En effet ça n'a pas été idéal (...) on a probablement perdu du temps", a reconnu l'économiste français, interrogé sur le mea culpa fait par son institution. Le FMI a récemment admis des "erreurs notables" dans le premier plan de sauvetage de la Grèce il y a trois ans.

"Bien sûr, il aurait fallu être prêt à renégocier la dette au départ, à donner un peu plus d'air à la Grèce de manière à ce qu'elle puisse s'en sortir plus facilement, mais dans le contexte européen de l'époque, les conditions n'étaient pas prêtes", a-t-il expliqué.

BFMbusiness.com