BFM Business

Le chômage baisse aux Etats-Unis mais 21 millions d'Américains touchent encore des allocations

Un Américain portant un masque à Coney Island (New York)

Un Américain portant un masque à Coney Island (New York) - Bryan R. Smith / AFP

Les Etats-Unis ont enregistré 2,12 millions d'inscriptions au chômage sur une semaine. Le nombre de personnes percevant des allocations est en baisse. Mais il reste à un niveau très élevé.

Le nombre total de chômeurs indemnisés aux Etats-Unis a baissé pour la première fois depuis le début de la crise, tandis que 2,12 millions de personnes se sont de nouveau inscrites au chômage la semaine passée, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

Un peu plus de 21 millions de personnes ont touché une allocation chômage au cours de la semaine du 10 au 16 mai, contre 24,9 millions la semaine précédente, un niveau jamais vu. Néanmoins, un peu plus de 2,12 millions de personnes ont de nouveau pointé au chômage pour la première fois au cours de la semaine du 17 au 23, les données étant publiées en décalé par rapport au nombre total de chômeurs indemnisés.

Au total, plus de 41 millions d'Américains ont pointé au chômage en deux mois, depuis la mise en place des mesures massives de confinement dans le pays à partir de mi-mars. Les analystes pensaient que le nombre de nouveaux inscrits passeraient pour la première fois sous la barre des deux millions, et tablaient sur 1,9 million.

Un record historique

La semaine précédente, 2,446 millions de personnes avaient demandé une allocation chômage pour la première fois. Depuis le record historique de 6,8 millions de nouveaux chômeurs enregistré pendant la dernière semaine de mars, le nombre de nouveaux inscrits diminue lentement chaque semaine.

Par ailleurs, les commandes de biens durables ont chuté de 17,2% en avril, deuxième mois d'affilée de baisse sous l'effet de l'arrêt de l'activité liée aux mesures de confinement, selon les données du département du Commerce, publiées jeudi également.

Le PIB de la première économie mondiale a de son côté chuté de 5% au premier trimestre, selon la seconde estimation du département du Commerce, elle aussi publiée jeudi, une baisse un peu plus importante que les 4,8% initialement annoncés.

TL avec AFP