BFM Business

Lagarde appelle la BCE à agir

Christine Lagarde a accentué la pressions sur les épaules de la BCE.

Christine Lagarde a accentué la pressions sur les épaules de la BCE. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La directrice générale du FMI a appelé la Banque centrale européenne à muscler son action, lors d'un discours prononcé ce mercredi 2 avril. Elle s'exprimait à la veille d'une réunion de l'institution européenne.

Christine Lagarde met un peu la pression sur la Banque centrale européenne et son président Mario Draghi. Ce mercredi 2 avril, elle a ainsi déclaré, à l'occasion d'un discours prononcé à la John Hopkins School of Advanced International Studies, que "plus d'assouplissement monétaire, y compris par le biais de mesures non conventionnelles, s'impose dans la zone euro".

"La Banque du Japon doit également persister dans sa politique d'assouplissement quantitatif", a-t-elle également déclaré.

Elle s'exprimait à la veille de la réunion de la Banque centrale européenne qui tiendra, jeudi 3 avril, sa conférence mensuelle.

L'Ukraine comme facteur de risques

Christine Lagarde a également affirmé que la croissance économique mondiale devrait accélérer à un rythme de plus de 3% cette année et la suivante mais elle a prévenu que la reprise après la crise financière mondiale restait fragile et que cela constituerait un risque si ce caractère perdurait.

Elle a estimé que l'inflation faible en zone euro, les tensions géopolitiques en Ukraine en particulier et l'instabilité des marchés sont autant d'éléments qui risquent de freiner la croissance à court terme.

J.M. avec Reuters