BFM Business

La fortune cumulée des 200 plus riches "députés" chinois dépasse le PIB de la Suède

La fortune des milliardaires chinois a flambé

La fortune des milliardaires chinois a flambé - Montage BFMBusiness.com

Selon le rapport Hurun, le Parlement chinois compte plus de 150 milliardaires et leur fortune a grimpé de 64% depuis 4 ans.

Les "députés" français sont-ils des nantis? Si on les compare aux Chinois, ce sont en tout cas des petits joueurs. Selon le rapport du cabinet Hurun, les législateurs chinois compteraient pas moins de 150 milliardaires dans leurs rangs. Il s'agit des membres des deux instances que sont l'Assemblée nationale populaire et Conférence consultative politique du peuple chinois qui sous des dehors démocratiques sont tout de même soumises aux décisions du Parti communiste chinois. Ces chambres comptent des milliers de membres (3.000 rien que pour l'Assemblée nationale populaire) qui sont élus au suffrage indirect.

Une fortune de 24 milliards de dollars pour le plus riche

Et pour en faire partie, mieux vaut faire partie de l'élite financière du pays. Ainsi, les 209 membres le plus riches de ces assemblées ont une fortune cumulé de 500 milliards de dollars, soit plus que le PIB de la Suède ou de la Belgique! Selon le rapport Hurun, leur fortune a bondi de 64% depuis l'arrivée au pouvoir de Xi Jinping il y a 4 ans et ce malgré les mesures anti-corruption. Mais il s'agit pour l'essentiel de milliardaires qui avaient fait fortune avant d'entrer au Parlement. 

Le représentant du peuple le plus riche est Ma Huateng , le co-fondateur et PDG du géant de la technologie Tencent avec une fortune estimée à 24 milliards de dollars selon Hurun. Li Yanhong, patron du géant de l'internet Baidu fait également parti des plus riches avec une fortune de 14 milliards de dollars.

Mais pour ces super-riches, ces assemblées plénières qui se réunissent une fois par an pour une longue session sont plus l'occasion de faire du lobbying et de se faire bien voir du pouvoir que de vraiment légiférer. Si des votes ont réellement lieu, les "députés" finissent toujours par approuver les décision du Parti communiste chinois. 

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco