BFM Business

La croissance japonaise décolle pour rechuter ensuite

Le PIB japonais risque de rechuter de 1% au deuxième trimestre.

Le PIB japonais risque de rechuter de 1% au deuxième trimestre. - -

Le PIB du pays a connu une progression exceptionnelle de 1,5% au premier trimestre, selon les chiffres officiels publiés ce jeudi 15 mai. Mais la hausse de la TVA entrée en vigueur en avril dernier devrait créer un important retour de balancier.

C'est un chiffre quelque peu trompeur. Selon les données du gouvernement, la croissance japonaise a progressé de 1,5% au premier trimestre 2014, surpassant de loin les prévisions des économistes qui tablaient sur 1%. Le Japon n'avait pas connu un tel niveau depuis 2011, lorsque le pays se remettait alors du choc provoqué par la catastrophe de Fukushima.

En rythme annuel, le PIB nippon a augmenté de 5,9%, un chiffre qui rapproche le Japon des pays émergents.

Mais, même si l'économie nippone a surpris les observateurs, un effet de balancier est à prévoir pour la suite. En effet, le principal moteur de la croissance au premier trimestre a été la consommation qui elle-même a été portée par les dépenses anticipées avant la hausse de la TVA de trois points survenue le 1er avril dernier. La consommation des ménages a ainsi progressé de 2,1%.

Vers une recul du PIB de 1% au deuxième trimestre

Dans la même veine, les entreprises ont profité de taux bas pour augmenter leurs investissements, qui ont ainsi augmenté de 4,9%.

Mais avec la hausse de la TVA, les dépenses des ménages devraient être beaucoup plus faibles au deuxième trimestre. Raymond Van der Putten, économiste chez BNP Paribas, estime ainsi que l'économie nipponne devrait se contracter autour de 1% en rythme trimestriel.

Il faudra donc attendre le troisième trimestre pour évaluer l'impact réel des Abenomics, la politique économique mise en place par le Premier ministre du Japon, Shinzo Abe.

Julien Marion avec AFP